Connectez-vous S'inscrire
Facebook
Google+
Mobile
LinkedIn
Twitter
economie, finance : l'actualité au senegal et en afrique

Conflits et catastrophes : L'ONU appelle à protéger les enfants


Rédigé le 13 Juin 2017 à 15:20 | 0 commentaire(s) modifié le 13 Juin 2017 - 15:36


A l'occasion de la Journée mondiale contre le travail des enfants, le Directeur général de l'Organisation internationale du travail (OIT), Guy Ryder, a appelé lundi à protéger les enfants confrontés à des conflits ou des catastrophes et qui se trouvent particulièrement exposés au risque de travail forcé.


Conflits et catastrophes : L'ONU appelle à protéger les enfants

 

 

 

(Ecofinance.sn - Dakar) - Dans le monde entier, 168 millions d'enfants sont contraints à travailler, dont 85 millions à effectuer des travaux dangereux. 

«En cas de conflit ou de catastrophe, les habitations, les écoles et les moyens de subsistance sont souvent détruits, et il arrive fréquemment que les structures familiales et les systèmes de protection sociale volent en éclats : le risque de travail des enfants – et de traite des personnes – augmente. Les enfants réfugiés et migrants, en particulier ceux qui sont 'en mouvement' et se retrouvent séparés de leurs familles, sont particulièrement vulnérables», a souligné Ryder dans un message. 

Le chef de l'OIT a rappelé que tous les enfants ont le droit d'être protégés du travail des enfants. Au titre de la cible 8.7 des Objectifs de développement durable à l'horizon 2030 des Nations Unies, tous les pays se sont engagés à éliminer le travail des enfants sous toutes ses formes d'ici à 2025 .

Chaque année, dans le monde, 100 millions d'enfants et de jeunes doivent faire face à des catastrophes et 230 millions d'entre eux vivent dans des zones touchées par des conflits armés. En période de crise, la capacité des familles à se nourrir correctement, à éduquer et à protéger leurs enfants est compromise, ce qui pourrait avoir pour effet d'aggraver à la fois la prévalence et la gravité du travail des enfants, y compris sous ses pires formes telles que la servitude des enfants pour dettes. 
  



Investissement /Ecofinance.sn | Commerce/Ecofinance.sn | Infrastructures/Ecofinance.sn | Energie/Ecofinance.sn | TIC/Ecofinance.sn | Collectivités locales/Ecofinance.sn | Emploi/Ecofinance.sn | Contribution/Ecofinance.sn | Innovation/Ecofinance.sn | Nomination/Ecofinance.sn | Palmarès/Ecofinance.sn | Sante | Agriculture/Ecofinance.sn | Portrait | Reportage | Interview | Décrets | Ecobusiness



Blog Ecofinance
le 18/06/2018

Entendre les voix des jeunes agriculteurs africains

Mardi 12 Juin 2018 L’Afrique traverse une crise...


Inscription à la newsletter












Derniers tweets
Ecofinance.sn : Bourse : Pierre Goudiaby Atépa reconduit dans ses fonctions de Président des Conseils D’administration de la BRVM e… https://t.co/Fo5sU15pIs
Mercredi 20 Juin - 10:46
Ecofinance.sn : Marché financier de l’Uemoa : Environ 7.500 milliards de FCfa mobilisés par les Sgi en 20 ans En 20 ans d’existence… https://t.co/OiWKgEPAnn
Mercredi 20 Juin - 02:11