Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 

Compétitivité des pays d’Afrique du Nord : analyse, dialogue et perspectives


Rédigé le Vendredi 11 Mars 2016 à 17:20 | Lu 57 fois | 0 commentaire(s)


Ecofinance.sn (Dakar) – Les pays francophones d’Afrique du Nord dialoguent autour des questions relatives à la compétitivité dans la région.


Compétitivité des pays d’Afrique du Nord : analyse, dialogue et perspectives
Accroitre la compétitivité des pays de l’Afrique du Nord en s’appuyant sur les recommandations du dernier Rapport sur la compétitivité en Afrique , tel était l’objet d’une journée de réflexion organisée par la Banque africaine de développement (Bad), mercredi 9 mars 2016, à Tunis.
 
De nombreux participants représentant le secteur public, les partenaires techniques et financiers, le secteur privé, la société civile et des institutions de recherche, issus de chacun des pays francophones de la région (Algérie, Mauritanie, Maroc et Tunisie) sont venus y assister, dans le but de nourrir un dialogue autour des questions relatives à la compétitivité dans la région.

Analyses, points de vue et perspectives ont ainsi été échangés sur des enjeux majeurs, outre les principales réformes à mettre en œuvre pour améliorer la compétitivité dans chacun des pays représentés et, plus globalement, à l’échelle régionale.

Nourrir le dialogue
 
Cette journée de travail fut l’occasion de présenter et de discuter les conclusions du Rapport 2015 sur la compétitivité en Afrique, une publication bisannuelle que la BAD produit conjointement avec le Forum économique mondial, la Banque mondiale et l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).
 
Intitulée «Transformer les économies d’Afrique», l’édition 2015 du Rapport sur la compétitivité en Afrique  , passe au crible les performances des économies du continent.
 
Placé sous l’égide du Département de la recherche de la BAD, représenté par Issa Faye, chef de Division, cet atelier régional est l’un des tout premiers organisé pour mieux faire connaître les conclusions de la version française dudit Rapport dans les pays africains.

L’atelier a également permis de nourrir, pour chacun des pays représentés, un dialogue entre acteurs du secteur privé, du secteur public et partenaires techniques et financiers, dans le but de définir, ensemble, les priorités à même d’améliorer la compétitivité de leurs économies respectives.

La Bad, catalyseur de développement et de compétences
 
Cette journée était aussi l’occasion de découvrir les perspectives d’intervention de la Bad dans les pays d’Afrique du Nord, qui œuvre avec force au développement du secteur privé.
 
Aussi, Jacob Kolster, directeur du département régional Afrique du Nord de la Bad –  qui a ses bureaux à Tunis –, s’est-il réjoui de la présence des représentants des différents pays nord-africains francophones. Et de souligner combien, en Afrique du Nord, la contribution du secteur privé au développement socio-économique s’avère largement inférieure à son potentiel, en raison précisément d’un manque de compétitivité.

La journée a été rythmée par de nombreuses interventions, entre experts économistes de la Bad, analystes et chercheurs des différents pays (Cread algérien, Amndi marocaine, Itceq tunisien…), des responsables d’institutions publiques, outre la présence d’entrepreneurs – tels que Slim Zeghal, patron d’Altea Packaging, leader nord-africain en son domaine.
 
Ainsi, entre échanges d’expériences et débats nourris autour du rôle de leurs Etats et secteurs privés respectifs, un coup de projecteur a été mis sur les performances, faiblesses, défis et spécificités de chacun des pays nord-africains en matière de compétitivité.




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 12 Décembre 2017 - 12:59 Téléphonie fixe : la Sonatel ultra-dominatrice


blog Ecofinance

Bourde 2017
BOURDE 2017 | société par le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 6 - Zawiya El Hadj Malick Sy

BOURDE 2017 | société par le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 7 - Mosquée Serigne Babacar Sy


Inscription à la newsletter



Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Téléphonie fixe : la Sonatel ultra-dominatrice https://t.co/3cYF2G5GLQ https://t.co/gM3OwH9AQu
Mardi 12 Décembre - 13:35
Ecofinance.sn : Le parc de lignes de téléphonie fixe en recul de 0, 23 % au 3e trimestre https://t.co/kicl5zkyMd https://t.co/rP6s2y8bny
Mardi 12 Décembre - 13:35
Ecofinance.sn : FORUM SUR LES INVESTISSEURS DE LA MICROFINANCE : Les participants pour une meilleure inclusion financière Lors du F… https://t.co/6fEnviHr4U
Mardi 12 Décembre - 13:35
Ecofinance.sn : AMINATA ANGELIQUE MANGA, MINISTRE DE L’ECONOMIE SOLIDAIRE ET DE LA MICROFINANCE : «L’Etat accorde une grande import… https://t.co/fbP1YivJ7N
Mardi 12 Décembre - 13:35
Ecofinance.sn : Avènement de Bale II et Bâle III : Des changements très importants pour la banque L’avènement des normes Bâle II et… https://t.co/ZgOmMhJ2kw
Mardi 12 Décembre - 13:35