Connectez-vous S'inscrire

Cameroun : recul des ventes de pétrole brut


Rédigé le 23 Janvier 2018 à 08:32 | 0 commentaire(s) modifié le 23 Janvier 2018 - 08:36


Les volumes commercialisés de pétrole brut camerounais ont atteint un total de 16,8 millions de barils en 2017. Des quantités en baisse de 3,6 millions de barils par rapport à 2016, en raison de la diminution du régime de production de la Société nationale camerounaise des hydrocarbures.



(Ecofinance.sn Dakar) - La commercialisation de pétrole brut au Camerounais a enregistré un repli de 3,65 millions de barils au cours de l'année 2017. D'après les données de la Société nationale camerounaise des hydrocarbures (SNH), le pays a commercialisé au cours de l'année dernière 16,8 millions de barils de pétrole brut contre 20,5 millions l'année 2016.

La société publique explique cette baisse des volumes commercialisés par la diminution de la production nationale, puisque sur les dix premiers mois de 2017, la production a atteint 23,4 millions de barils de pétrole brut, soit une baisse de 16,4% par rapport aux volumes des 10 premiers mois de 2016 et qui avoisinaient 28,6 millions de barils. Un résultat que le président du conseil d'administration de la SNH, Ferdinand Ngoh Ngoh, explique par la réduction des investissements et le déclin naturel des champs.

En effet, les raisons invoquées par ce management de la SNH apparaissent à travers l'analyse des chiffres des deux années 2015 et 2016, où la production a enregistré des volumes respectivement de 34,9 et 33,6 millions de barils.

Par ailleurs, la SNH a livré à la centrale thermique de Kribi, suivant les besoins exprimés par l'opérateur KPDC, un volume cumulé de 10 591 millions de pieds cubes de gaz naturel en 2017, contre 9 764 millions de pieds cubes en 2016, soit 827 millions de pieds cubes de plus.

Des pertes estimées à 1,49 milliard de Fcfa
La chute des volumes de production a bien évidemment impacté le Trésor public camerounais. Selon les données de la SNH, 264,5 milliards de Fcfa ont été transférés au Trésor - après déductions des charges de production- entre le 1er janvier et le 31 octobre 2017, contre 266 milliards à la même période de l'exercice 2016. Ce qui représente une baisse de près de 1,5 milliard de Fcfa

Notons que les principaux types de brut commercialisés par le Cameroun en 2017 sont le Kolé (vendu par cargaison de 950 000 barils) ; le Lokélé (vendu par cargaisons de 650 000 barils) et l'Ebomè (vendu par cargaisons de 400 000 barils). 



Investissement /Ecofinance.sn | Commerce/Ecofinance.sn | Infrastructures/Ecofinance.sn | Energie/Ecofinance.sn | TIC/Ecofinance.sn | Collectivités locales/Ecofinance.sn | Emploi/Ecofinance.sn | Contribution/Ecofinance.sn | Innovation/Ecofinance.sn | Nomination/Ecofinance.sn | Palmarès/Ecofinance.sn | Sante | Agriculture/Ecofinance.sn | Portrait | Reportage | Interview | Décrets | Ecobusiness | Bon à savoir



Inscription à la newsletter

Blog Ecofinance
le 10/09/2018

HYDROCARBURES : ce qu’il faut comprendre sur les activités d’exploration-production

(Ecofinance.sn – Dakar) - Au Sénégal, le pétrole...











Derniers tweets
Ecofinance.sn : BRT : environ 239 milliards FCFA pour une exécution efficace du projet https://t.co/EPc2REbliE https://t.co/Jcz8BRc9Og
Mardi 18 Septembre - 20:45
Ecofinance.sn : Bus Rapid Transit : les impacts du projet sur la population https://t.co/3IIGXL862m https://t.co/a6zMY2DGmz
Mardi 18 Septembre - 19:44
Ecofinance.sn : Orange-MainOne : un partenariat pour plus de connectivité sur la côte ouest africaine https://t.co/bmuVWfstng https://t.co/9gKqQzAjdx
Lundi 17 Septembre - 13:50
Ecofinance.sn : (https://t.co/Vk9QRlmNek – Dakar) - L’Etat du Sénégal a maintenant de quoi prendre en charge, de manière durable, l… https://t.co/PrviUrzRXs
Samedi 15 Septembre - 15:42





Facebook