Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 
Informer utile et juste pour instruire et construire
 

COMPACT ENERGY AFRICA : La grande Bretagne veut l’accès universel à l’électricité en 2030 pour l’Afrique


Rédigé le Jeudi 22 Février 2018 à 10:02 | Lu 105 fois | 0 commentaire(s)


Le royaume de Grande Bretagne a lancé l’initiative «Compact Energy Africa» dont l’objectif global est d’accélérer le développement du marché de l’énergie solaire pour les ménages en Afrique, tout en aidant à assurer un accès universel à l’énergie sur le contient d’ici 2030.


(Ecofinance.sn Dakar) - Constatant le grand déficit énergétique dont souffre l’Afrique avec seulement une personne sur 3 qui a accès à l’électricité sur le continent noir, la Grande Bretagne a lancé l’initiative «Compact Energy Africa» qui mise sur le développement du marché des énergies solaires pour que d’ici à 2030, il y ait un accès universel à l’électricité sur le continent africain. C’est ainsi que l’Angleterre a choisi 14 pays en Afrique pour dérouler ce programme, parmi lesquels le Sénégal. L’ambassadeur de Grande Bretagne au Sénégal, George Hodson qui prenait part, à un atelier de partage du Compact Energy Africa, section du Sénégal a soutenu que cette initiative est d’autant plus importante car si nous nous fions à la trajectoire actuelle de la politique énergétique des pays, l’accès à l’électricité pour tout le continent africain ne sera possible qu’en 2080. 
Se prononçant sur la situation au Sénégal, l’ambassadeur a salué le travail des autorités pour le développement des énergies renouvelables. «L’énergie est au cœur du Plan Sénégal Emergent du gouvernement du Sénégal, avec des objectifs ambitieux en ce qui concerne le développement du mix énergétique, des énergies renouvelables et de l’électrification rurale. Le plan d’électrification rurale piloté par le ministère du Pétrole et Energies est une illustration de cette volonté du gouvernement du Sénégal de ne laisser aucune population de côté», dit l’ambassadeur. Il dit avoir espoir que l’initiative Compact Energy Africa apportera sa pierre à l’édifice dans l’atteinte de cet objectif du gouvernement sénégalais. «J’espère que les travaux permettront de valider les résultats de l’étude qui vous sera présentée. Cette étude a tenté d’identifier les obstacles au développement d’un marché du solaire proposant des équipements de qualité, accessibles et abordables pour tous», affirme l’ambassadeur de Grande Bretagne au Sénégal. 
Quant au Secrétaire général du ministère du Pétrole et des Energie, Adama Diallo, il a remercié le lancement  de cette initiative par la Grande Bretagne. Il lance : «L’initiative qui nous réunit entre en droite ligne de l’objectif de développement durable numéro 7 relatif à l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables, modernes et à un coût abordable. C’est pourquoi, elle intéresse le Sénégal le Sénégal qui ne ménagera aucun effort pour sa réussite, car il participe à notre objectif d’accès universel à l’électricité en 2025». A son avis l’électrification solaire sera déterminante en Afrique pour donner à 70% de la population qui ne peut pas se connecter au réseau de l’électricité via le solaire ou les énergies renouvelables. «C’est ainsi que les ménages électrifiés avec des systèmes solaire photovoltaïques décentralisés contribuent à 7,6% du taux national d’électrification rurale qui à 40% en 2017 d’après les derniers chiffres», dit le SG du ministère du Pétrole et de Energies. 




Blog Ecofinance
le 17/05/2018

Le FIDA mobilise un fonds d'aide pour renforcer l'agriculture familiale en Guinée

L'Etat guinéen a signé ce lundi 14 mai à Rome,...


Inscription à la newsletter











Derniers tweets
Ecofinance.sn : BUSAN 2018 : Industrialiser l’Afrique L’industrialisation de l’Afrique sera au cœur des discussions pour ces 53ème… https://t.co/9K0ARie3Um
Mardi 22 Mai - 11:43
Ecofinance.sn : Industrialisation de l’Afrique : La Bad et l’Onudi se donnent la main pour intensifier l’industrialisation de l’Afr… https://t.co/IRboIyZb6x
Mardi 22 Mai - 11:38