Connectez-vous S'inscrire
economie, finance : l'actualité au senegal et en afrique

BRVM : La capitalisation boursière du marché des actions s’établit à 6 836 milliards FCFA en fin d’année


Rédigé le 2 Janvier 2018 à 16:31 | 0 commentaire(s) modifié le 2 Janvier 2018 - 16:35


La Bourse Régionale des Valeurs Mobilières(BRVM) termine la semaine du 26 au 29 Décembre à la hausse, en affichant 219,65 points pour l’indice BRVM 10 (+4,65%) et 243,06 points pour l’indice BRVM Composite (+4,38%), selon le rapport d’analyse boursière de Bloomfield Intelligence.


(Ecofinance.sn Dakar) - La capitalisation boursière du marché des actions s’établit à 6 836 milliards FCFA. Les transactions en valeur du marché des actions s’établissent à 19,2 milliards FCFA en fin de semaine, portées principalement par le secteur « FINANCES » (70%). Le titre TOTAL CI réalise la plus importante progression du marché avec un gain de 29,91% tandis que le titre SMB CI affiche la plus forte baisse avec une chute de 14,38%. Sur le marché des matières premières, les cours de l’or, du pétrole et du gaz naturel poursuivent leur tendance haussière tandis que les cours du caoutchouc et du cacao à Londres ont terminé la semaine en très légère baisse. 
Sur le marché des actions de  la BRVM, l’action de la BOA SENEGAL, filiale du groupe panafricain Bank of Africa, a enregistré une moins-value de 46,8% sur l’année 2017, alors qu’elle avait déjà perdu 40,5% de sa valeur sur l’année 2016. Ces moins-values successives peuvent refléter, au-delà de la tendance générale baissière du marché, l’arbitrage des acteurs entre les différents titres du secteur « Finances » de la BRVM qui a été très dynamique sur les deux dernières années. En effet, en 2016 et en 2017, on note l’entrée, au total, de quatre banques sur le marché boursier, notamment la Société Ivoirienne de Banque, Coris Bank International, NSIA Banque CI et Ecobank CI.

De plus, le titre BOA Sénégal offre un rendement par action (RA) moins attractif que les autres titres BOA (à fin 2017, le RA de BOA Sénégal est de 2% contre une moyenne pour les autres BOA de 5,75%) et a le ratio cours sur bénéfices (PER) le plus élevé (le PER de BOA Sénégal est de 14,81 contre une moyenne de 10,27 pour les autres BOA). Par ailleurs, note toujours Bloomfield Intelligence,  les résultats du premier semestre 2017 de BOA Sénégal se sont inscrites en hausse par rapport à la même période l’an dernier : un PNB en hausse de 24,2% et un résultat net en augmentation de 83,7%. Si le second semestre s’inscrit dans la même dynamique que celle du premier et que la politique de distribution des dividendes s’améliore, le titre pourrait retrouver des couleurs en 2018. 




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 12 Juillet 2018 - 21:12 Optimisation fiscale, Macky donne la formule

Investissement /Ecofinance.sn | Commerce/Ecofinance.sn | Infrastructures/Ecofinance.sn | Energie/Ecofinance.sn | TIC/Ecofinance.sn | Collectivités locales/Ecofinance.sn | Emploi/Ecofinance.sn | Contribution/Ecofinance.sn | Innovation/Ecofinance.sn | Nomination/Ecofinance.sn | Palmarès/Ecofinance.sn | Sante | Agriculture/Ecofinance.sn | Portrait | Reportage | Interview | Décrets | Ecobusiness | Bon à savoir