Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 

Au sommaire des pages éco cette semaine : une enquête inédite sur l’arachide au Sénégal


Rédigé le Lundi 11 Juillet 2016 à 21:45 | Lu 62 fois | 0 commentaire(s)


Ecofinace.sn - (Dakar) Rien ne va plus dans la filière arachidière au Sénégal. Si le fleuron du pays souffre depuis de longues années, la dernière saison a été particulièrement difficile pour les industriels, qui voient les graines leur échapper au profit d’acheteurs chinois notamment.


Au sommaire des pages éco cette semaine : une enquête inédite sur l’arachide au Sénégal
Dans sa nouvelle édition (n°2896 disponible à la vente en kiosques et en ligne), Jeune Afrique livre une analyse inédite et sans concession des responsabilités des différents acteurs de la filière. Le magazine revient sur les erreurs qui ont mené à la situation de crise actuelle et sur ses conséquences au-delà du secteur arachidier : sur l’industrie locale et sur l’activité économique nationale. Le magazine propose également des pistes de solutions crédibles pour une situation qui n’a que trop duré.

Dans les indiscrets, Jeune Afrique revient sur le conflit entre Total et l’Algérie au sujet de taxation des « profits exceptionnels » et livre des détails exclusifs sur la stratégie du groupe français pour l’emporter. Découvrez également les nouveaux projets de la plateforme aéroportuaire d’Abidjan, les ambitions d’un nouvel acteur du capital-investissement en Afrique de l’Ouest et les coulisses de la bataille que livre l’opérateur télécoms Orange dans l’Océan indien.

Dans la section Entreprises & marchés, l’hebdomadaire décrypte la décision du mastodonte anglo-australien Rio Tinto de geler le projet minier de Simandou en Guinée : quels sont les motifs réels de cette décision ? Quels réponses peut y apporter le gouvernement guinéen ? Quelles conséquences pour l’industrie minière locale et africaine ? La réponse dans le nouveau numéro de Jeune Afrique.

Le magazine présente également une enquête sur la stratégie du groupe chinois StarTimes en Afrique. Dans ce reportage réalisé à Pékin, les équipes de Jeune Afrique sont allées à la rencontre de la direction du puissant conglomérat audiovisuel qui veut s’imposer sur le marché de la TNT en Afrique.

Le décideur de la semaine est Shivani Siroya, patronne d’InVenture, une start-up qui permet aux personnes non bancarisée d’acquérir une identité financière grâce à leur smartphone. Une solution qui a fait près de 100 000 convertis au Kenya. Et qui pourrait bientôt faire ses preuves à travers le continent.

 




Dans la même rubrique :
< >

blog Ecofinance

Bourde 2017
BOURDE 2017 | société par le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 6 - Zawiya El Hadj Malick Sy

BOURDE 2017 | société par le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 7 - Mosquée Serigne Babacar Sy


Inscription à la newsletter



Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Air Sénégal en tournée dans la sous région avec l’ATR-72 600 https://t.co/RBTZZQrJHo https://t.co/WNwtUvCXZ6
Lundi 11 Décembre - 14:54
Ecofinance.sn : Lomé : un terrain de 10.000m2 pour la Chambre consulaire régionale de l’UEMOA Le siège de la Chambre consulaire rég… https://t.co/xiunN78265
Lundi 11 Décembre - 13:29
Ecofinance.sn : Conférence mondiale pour l’éducation : La composition du comité scientifique connue https://t.co/uczQCY6MEn https://t.co/Ge45JfJ2DR
Lundi 11 Décembre - 13:29
Ecofinance.sn : Le budget 2018 du ministre de l'Education nationale en hausse de plus de 10 milliards Le budget 2018 du ministre de… https://t.co/q91vuMUJ24
Lundi 11 Décembre - 13:29
Ecofinance.sn : Les enfants de Somalie ne sont pas responsables de l'endettement de leur pays julius Nyerere, le premier président… https://t.co/Gspc93Bemr
Lundi 11 Décembre - 13:29