Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn

Angola : mauvais démarrage d’année pour le kwanza, la monnaie nationale


Rédigé le Jeudi 18 Janvier 2018 à 11:37 | Lu 62 fois | 0 commentaire(s)


Le kwanza, la monnaie angolaise continue de perdre de sa valeur depuis le début de l’année. La Banque centrale vient en effet d’annoncer une nouvelle baisse de 10% de la monnaie face au dollar. Ce trend négatif pourrait sérieusement compromettre les efforts de relance du nouveau président.


(Ecofinance.sn Dakar) - L'Angola vient d'annoncer une baisse de 10% de la valeur de sa monnaie par rapport au dollars. Ce qui représente la deuxième baisse du kwanza ce mois-ci, et pourrait tuer dans l'œuf la tentative de relance économique menée par le président Lourenço.

Baisse devant l'euro et le billet vert

La Banque centrale angolaise a par ailleurs vendu des euros à un taux de 248,7 kwanzas par euro, ce qui représente une baisse de 11% par rapport au taux de 221,26 kwanza pour un euro utilisé lors de la dernière vente aux enchères de devises organisée par le Banco Nacional la semaine dernière. D'un autre côté, la valeur du kwanza face au dollar est passée de 182,6 à 203,6 kwanzas pour un dollar.

C'est un début d'année mouvementé pour le deuxième producteur de pétrole d'Afrique qui a officiellement abandonné l'indexation de sa monnaie sur le dollar, le 3 janvier dernier qui avait été maintenu par la Banque centrale à quelques 166 kwanzas pour un dollar depuis avril 2016. Depuis l'annonce faite par José de Lima Massano, gouverneur de la Banque centrale, le kwanza a chuté de 18% face au billet vert depuis le début de l'année.

Le dollar bientôt introuvable ?

Ce recul de la monnaie pourrait freiner les efforts du président Joao Lourenço pour tenter d'attirer des investissements susceptibles de « réanimer » l'économie angolaise, trois mois après avoir succéder à Jose Eduardo dos Santos. Ce dernier a dirigé l'ancienne colonie portugaise pendant près de 40 ans, son successeur a fait de la relance d'une économie angolaise mis K.O par le krach pétrolier de 2014, la priorité de son mandat.

Les déboires du taux officiel du kwanza et les pénuries de devises fortes ont par ailleurs, fait grimpé le prix du dollar dans le marché noir à 445 kwanzas par dollar. Pour l'heure, les ventes aux enchères de devises organisées par la Banque centrale ont principalement permis d'écouler des euros. Une tendance qui dure depuis près de deux ans et qui s'explique par la réticence de prêteurs internationaux à fournir des dollars à Luanda et leur crainte des retombées vu le risque de violer les lois américaines anti-blanchiment d'argent.
 





blog Ecofinance
le 19/02/2018

Côte d'Ivoire : ouverture de la campagne de commercialisation 2018 de la noix de cajou

La campagne de commercialisation de la noix de...


Inscription à la newsletter











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Inauguration du tronçon Fatick-Kaolack, Macky Sall attendu aujourd'hui dans le Sine-Saloum ​Le président de la Répu… https://t.co/AnnHVU4u7q
Lundi 19 Février - 15:41
Ecofinance.sn : Gabon : lancement d'un nouveau programme d'électrification rurale https://t.co/UnEWN1ylnE https://t.co/VUx33k6Rl0
Lundi 19 Février - 10:51



blog Ecofinance
BOURDE 2017 | société le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 6 - Zawiya El Hadj Malick Sy