Connectez-vous S'inscrire

Alioune Tine : «l’exploitation du pétrole pourrait nuire à la pêche»


Rédigé le 13 Juin 2018 à 11:39 | 0 commentaire(s) modifié le 13 Juin 2018 - 11:41


Toutes les parties doivent être consultées avant de prendre une décision qui engage l’ensemble des citoyens. C’est du moins la conviction de Alioune Tine qui redoute les problèmes pouvant découler de l’exploitation du pétrole et du gaz en pleine mer, notamment l'impact négatif qu'il pourrait avoir sur la pêche.


La rencontre à laquelle le chef de l’Etat a convié l’opposition et la société civile doit être la règle. C’est l’avis de Alioune Tine qui se prononçait sur le dialogue que Macky Sall doit présider mardi au Centre international de conférence Abdou Diouf (Cicad).

«Cette question, elle est tellement stratégique que l’opposition, le pouvoir et la société civile  doivent être présents, en, discuter largement. Maintenant, si les idées et les recommandations de la société civile et de l’opposition ne sont pas prises en charge, les gens saisissent l’opinion pour en parler. Ce n’est pas une question que les Sénégalais doivent bouder», a affirmé l'expert en relations internationales.

Et de poursuivre sur Sud Fm : «il faut que l’Etat soit sérieux, et que s’il  y a des gens qui ont des connaissances, qu’on les invite, qu’on n’essaie pas de les éviter».

Mais, regrette-t-il, le Sénégal pourrait avoir beaucoup à perdre dans l’exploitation du pétrole et du gaz en mer. : «Si vous commencez à faire l’exploitation du pétrole dans la mer, c’est le problème de la pêche que vous allez poser. Aujourd’hui déjà, avec la surpêche, la plupart des pêcheurs est en train de migrer, si vous mettez le pétrole en plus, vous allez amener d’autres problèmes», martèle-t-il.

Le Directeur régional pour l'Afrique de l'ouest et du centre d’Amnesty International d’ajouter : «il faut voir toutes ces questions de façon extrêmement lucide. Et moi, mon problème c’est que par rapport effectivement au problème d’environnement, est-ce que l’exploitation du pétrole aujourd’hui est pertinente ? Toutes ces questions, il faut se les poser et trouver les réponses pour voir si effectivement on y a intérêt collectivement».



Investissement /Ecofinance.sn | Commerce/Ecofinance.sn | Infrastructures/Ecofinance.sn | Energie/Ecofinance.sn | TIC/Ecofinance.sn | Collectivités locales/Ecofinance.sn | Emploi/Ecofinance.sn | Contribution/Ecofinance.sn | Innovation/Ecofinance.sn | Nomination/Ecofinance.sn | Palmarès/Ecofinance.sn | Sante | Agriculture/Ecofinance.sn | Portrait | Reportage | Interview | Décrets | Ecobusiness | Bon à savoir



Inscription à la newsletter

Blog Ecofinance
le 31/07/2018

CEMAC : dernière ligne droite pour mobiliser 130 milliards de Fcfa pour le secteur agricole

Le président de la Commission de la Communauté...











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Uemoa : accroissement de la production industrielle en mai 2018 https://t.co/zLWxzrBm5a https://t.co/zkdLd0KRju
Mardi 14 Août - 14:45
Ecofinance.sn : Un drone autonome pour éloigner les oiseaux des aéroports https://t.co/IgFjSUNpCB https://t.co/l8rdAOmTYr
Mardi 14 Août - 12:18
Ecofinance.sn : Ethiopian Airlines annonce de belles performances entre 2017-2018 https://t.co/bAlcxAn98b https://t.co/nENrjXm38l
Lundi 13 Août - 19:42
Ecofinance.sn : Cedeao : plus de 45 milliards FCFA de recettes enregistrés au premier semestre 2018 https://t.co/RM5MQ9fEq6 https://t.co/ZvEt47S6JD
Lundi 13 Août - 18:37





Facebook