Connectez-vous S'inscrire
economie, finance : l'actualité au senegal et en afrique

Air Sénégal en tournée dans la sous région avec l’ATR-72 600


Rédigé le 11 Décembre 2017 à 14:47 | 0 commentaire(s) modifié le 11 Décembre 2017 - 14:52


Après son baptême de feu le jeudi 7 décembre, jour d’inauguration officielle de l’Aéroport internationale Blaise Diagne (Aibd), Air Sénégal, en compagnie de plusieurs membres de l’équipe ATR, entreprend aujourd’hui une tournée promotionnelle au Mali, au Burkina Faso et au Ghana.


Air Sénégal en tournée dans la sous région avec l’ATR-72 600
(Ecofinance.sn Dakar) - La source qui donne l’information souligne que la compagnie va procéder à la présentation de l’un de ses tout-nouveaux avions, tout juste sortis des usines d’ATR. « Une première pour une compagnie africaine ! », dira-t-elle. « Air Sénégal, à l’instar des Sénégalais, est fier de ces acquisitions qui vont lui permettre de démarrer l’exploitation de ses réseaux domestique et de la sous-région ».  
Les responsables de la compagnie font croire que le choix des appareils ATR-72 600 n’est pas fortuit. En effet, soulignent-ils, la série ATR - 600 intègre les dernières innovations de la technologie avionique. 
A leur croire, ces avions, qui associent niveau de confort optimal et performances économiques, sont parfaitement adaptés aux réseaux domestiques et de voisinage. Leur flexibilité opérationnelle leur permet de décoller et d’atterrir sur des pistes courtes. Ils peuvent atterrir ou décoller dans les aéroports dont les infrastructures sont limitées. 
« Nous sommes très heureux de compter sur la modernité et sur les performances économiques inégalées des ATR -600 pour offrir à nos passagers une connectivité essentielle au développement de nouvelles opportunités commerciales », a confié Philippe Bohn, Directeur Général de Air Sénégal.  
La compagnie fait savoir que ces tout-premiers avions desserviront, dans un premier temps, les destinations suivantes : Ziguinchor, Cap Skirring, Banjul (Gambie), Bissau (Guinée-Bissau), Nouakchott (Mauritanie) et Praia (Cap-Vert). 
Elle affirme avoir mis en œuvre une stratégie cohérente en adéquation avec ses objectifs de développement. « Dans cette perspective, Air Sénégal envisage d’ouvrir de nouvelles lignes : Abidjan, Bamako, Brazzaville, Conakry, Cotonou, Douala, Libreville, Monrovia et Niamey au courant de l’année 2018 ». 
Avant de faire savoir que l’année 2019 marquera le lancement des destinations intercontinentales, avec notamment, Paris, Milan, New York, Sao Paulo.  
Pour répondre à cette ambition, confie la même source, Air Sénégal a signé un protocole d’accord avec Airbus pour l’acquisition de 2 A330-900 NEO, sans compter les A320 qui desserviront l’Afrique. 
Elle estime qu’avec l’ouverture du nouvel Aéroport International Blaise Diagne, Air Sénégal contribue à positionner le Sénégal comme une référence sur le marché aérien. Véritable élément stratégique du Plan Sénégal Émergent, l’AIDB participera; comme acteur majeur au développement socio-économique du pays, à la création de centaines d’emplois directs et indirects. 

Avec lejecos



Investissement /Ecofinance.sn | Commerce/Ecofinance.sn | Infrastructures/Ecofinance.sn | Energie/Ecofinance.sn | TIC/Ecofinance.sn | Collectivités locales/Ecofinance.sn | Emploi/Ecofinance.sn | Contribution/Ecofinance.sn | Innovation/Ecofinance.sn | Nomination/Ecofinance.sn | Palmarès/Ecofinance.sn | Sante | Agriculture/Ecofinance.sn | Portrait | Reportage | Interview | Décrets | Ecobusiness | Bon à savoir