Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
   

Adhésion du Maroc à la CEDEAO : L’Institut Amadeus lance le débat le 29 mars


Rédigé le Mercredi 21 Mars 2018 à 22:17 | Lu 43 fois | 0 commentaire(s)


L’Institut Amadeus, Think Tank marocain indépendant, catalyseur de débats fortement impliqué dans les problématiques africaines, lance une initiative de réflexion et d’échanges en perspective de l’adhésion du Royaume du Maroc à la communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO).




En collaboration avec des Think Tanks sénégalais, souligne un communiqué, l’Institut Amadeus organise le 29 mars prochain à Dakar une conférence sous le thème «Adhésion du Maroc à la CEDEAO : Fondements, enjeux et perspectives communes», avec l’ambition d’élargir le débat, les prochaines semaines, dans d’autres capitales d’Afrique de l’Ouest. 
  
L’objectif de cette conférence est d’instaurer une écoute respective ainsi qu’un dialogue franc et ouvert entre les principaux acteurs sénégalais et marocains concernés, sur les conditions optimales d’un élargissement, au Royaume du Maroc, de la CEDEAO. 
  
Selon la même source, cet exercice permettra de partager les ambitions communes, d’exprimer les attentes réciproques, d’identifier les appréhensions respectives ainsi que les accommodements nécessaires et le dépassement en commun des difficultés rencontrées. 
  
Cette rencontre réunira des responsables gouvernementaux, des parlementaires, des opérateurs économiques et des acteurs influents de la société civile, du Sénégal et du Maroc. 
  
Les tables-rondes permettront de présenter d’une part la perspective du Royaume du Maroc, notamment les fondements de sa vocation ouest-africaine, et de connaître d’autre part les différentes positions des parties prenantes sénégalaises sur cette adhésion, y compris les inquiétudes qu’elle peutsusciter. 
  
Par ailleurs, ajoute le communiqué, les relations économiques, politiques et diplomatiques d’exception entre le Maroc et le Senegal ainsi que les fondations d’un rapprochement « gagnant-gagnant »,dans le cadre de l’adhésion du Maroc à la CEDEAO,seront largement débattues dans les deux séances plénières ouvertes au public. 
  
Les recommandations proposées dans le cadre de cette conférence seront communiquées à l’ensemble des décieurs marocains et sénégalais. Cette première étape permettra d’identifier les bases d’un débat plus large qui ambitionne d’être étenduau reste de la communauté d’Afrique de l’Ouest. 
  




blog Ecofinance
le 17/04/2018

L’UE et le Maroc négocient un nouvel accord de pêche, sans le Front Polisario

Les Etats membres de l'Union européenne ont lancé...


Inscription à la newsletter











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Macky cède Tigo à Yérim Sow et Cie : Wari perd le combat   Fin du bras de fer Wari-Millicom. Le président de l… https://t.co/o8Xgx5ERo9
Vendredi 20 Avril - 17:24
Ecofinance.sn : Les activités extractives impactent négativement sur les droits humains, selon le président du CNDH Au Sénégal, les… https://t.co/wqH5JNcoHh
Vendredi 20 Avril - 14:39





blog Ecofinance