Connectez-vous S'inscrire

Abidjan accueille le forum « Leadership pour l'agriculture», le 28 novembre


Rédigé le 20 Novembre 2017 à 22:28 | 0 commentaire(s) modifié le 21 Novembre 2017 - 10:24



La Banque africaine de développement (BAD) organise le tout premier forum « Leadership pour l'agriculture » (L4AG Forum), le 28 novembre 2017, à Abidjan, en Côte d’Ivoire.


Abidjan accueille le forum « Leadership pour l'agriculture», le 28 novembre
Financé par la Fondation Rockefeller, ce forum se tiendra au siège de la BAD à Abidjan sur invitation, en marge du Sommet l’Union africaine - Union européenne (UA-UE) prévu du 26 au 30 novembre 2017 dans la capitale économique ivoirienne.
 
Des résultats concrets sont attendus de cette rencontre qui  rassemblera des dirigeants influents, des décideurs, des acteurs du secteur privé et des défenseurs du développement communautaire pour un dialogue, un plaidoyer et une action stratégique susceptibles de stimuler la transformation de l'agriculture en Afrique.

Les activités conjuguées de l'agriculture et de l'agro-industrie devraient, en Afrique, faire émerger un secteur agroalimentaire d’une valeur de 1 000 milliards de dollars EU, à l’horizon 2030.
 
En dépit de cet énorme potentiel, l'investissement total dans ce secteur reste inférieur au niveau requis pour produire un changement radical et créer une prospérité.
 
D’après l’initiative « Nourrir l’Afrique : Stratégie pour la transformation de l’agriculture en Afrique 2016-2025  » de la Banque africaine de développement, les ressources nécessaires pour transformer les chaînes de valeur agricoles les plus stratégiques du continent sont de l’ordre de 315 à 400 milliards de dollars EU, pour les dix prochaines années.
 
Parmi les obstacles à la transformation du secteur agricole et de l’agro-industrie en Afrique figurent : la faible productivité ; les grosses pertes après récolte ; la précarité du régime foncier ; l’accès limité au financement ; les liens peu développés avec le marché ; la transformation à valeur ajoutée limitée ; les infrastructures matérielles et immatérielles insuffisantes ; la faible inclusion des jeunes et des femmes ainsi que le cadre réglementaire peu solide.



Investissement /Ecofinance.sn | Commerce/Ecofinance.sn | Infrastructures/Ecofinance.sn | Energie/Ecofinance.sn | TIC/Ecofinance.sn | Collectivités locales/Ecofinance.sn | Emploi/Ecofinance.sn | Contribution/Ecofinance.sn | Innovation/Ecofinance.sn | Nomination/Ecofinance.sn | Palmarès/Ecofinance.sn | Sante | Agriculture/Ecofinance.sn | Portrait | Reportage | Interview | Décrets | Ecobusiness | Bon à savoir



Inscription à la newsletter

Blog Ecofinance
le 31/07/2018

CEMAC : dernière ligne droite pour mobiliser 130 milliards de Fcfa pour le secteur agricole

Le président de la Commission de la Communauté...











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Uemoa : lente reprise des activités du marché boursier régional en mai 2018 https://t.co/3SGHIpU5fD https://t.co/ypREhqJpCv
Jeudi 16 Août - 13:27
Ecofinance.sn : Uemoa : progression de la situation monétaire en mai 2018 https://t.co/AeUjz6d7vX https://t.co/Dc3FHvH02d
Jeudi 16 Août - 13:07
Ecofinance.sn : Manque d’eau à Dakar : Las Plamas la résiliente, n’acceptera plus jamais ! https://t.co/ywVI3xsxR7 https://t.co/mf889kaS9q
Jeudi 16 Août - 12:37
Ecofinance.sn : Uemoa : une amélioration de 306,3 milliards FCFA de liquidité bancaire notée en mai 2018 https://t.co/xXyrxzO1eF https://t.co/Vw2q5dYuxO
Mardi 14 Août - 20:07





Facebook