Connectez-vous S'inscrire
economie, finance : l'actualité au senegal et en afrique

​Sénégal : Le Conseil du crédit préoccupé par les faibles financements au secteur productif


Rédigé le 4 Juillet 2018 à 15:47 | 0 commentaire(s) modifié le 4 Juillet 2018 - 15:51



Le Conseil national du crédit (CNC) du Sénégal reste préoccupé par la faiblesse des financements accordé par les établissements de crédit et les institutions de microfinance en faveur du secteur productif au terme de l’année 2017, a appris APA mercredi auprès de l’Agence Principale de la banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)
 
Selon l’agence principale de la BCEAO qui rendait compte de la 21ème réunion du CNC qui s’est tenue le 28 juin 2018, les membres de cette structure se sont notamment préoccupés des financements en faveur des PME/PMI des secteurs primaire et secondaire.
 
Toutefois, aucune mesure pour pallier à cette faiblesse des financements n’a été émise par le CNC.
 
Sur un autre registre, les membres de cette structure ont examiné la situation des établissements de crédit et des institutions de microfinance de grande taille du Sénégal au terme de l'exercice 2017. Selon eux, cette situation est marquée par une hausse des indicateurs d'activité. Sur la base des données provisoires, ils estiment que les encours de crédits ont progressé sur la période de 19,8% pour les établissements de crédit et de 10,4% pour les institutions de microfinance.
 
Concernant le rapatriement des recettes d'exportations encaissées par les opérateurs économiques, le CNC s'est appesanti sur les mesures préconisées en vue d'assurer le strict respect des obligations légales, notamment l'application des sanctions conformément aux dispositions de la loi sur le contentieux des infractions en matière de réglementation des relations financières extérieures des Etats membres de l'UEMOA.
 
Au Sénégal, le CNC a des attributions élargies. Il étudie les conditions de fonctionnement du système bancaire et financier au Sénégal, notamment dans ses relations avec la clientèle et dans la gestion des moyens de paiement ainsi que les conditions de financement de l’activité économique.
 
Il peut aussi être consulté sur toute question monétaire ou de crédit. Il émet des avis et peut faire procéder aux études qu’il juge nécessaires. Entre autres membres, le CNC comprend un représentant du ministère des finances, de la BCEAO, de l’Association professionnelle des banques et établissements financier (APBEF) du conseil économique, social et environnemental, des chambres consulaires et des associations de consommateurs.



Investissement /Ecofinance.sn | Commerce/Ecofinance.sn | Infrastructures/Ecofinance.sn | Energie/Ecofinance.sn | TIC/Ecofinance.sn | Collectivités locales/Ecofinance.sn | Emploi/Ecofinance.sn | Contribution/Ecofinance.sn | Innovation/Ecofinance.sn | Nomination/Ecofinance.sn | Palmarès/Ecofinance.sn | Sante | Agriculture/Ecofinance.sn | Portrait | Reportage | Interview | Décrets | Ecobusiness | Bon à savoir