Connectez-vous S'inscrire
economie, finance : l'actualité au senegal et en afrique

​L'Ethiopienne Sahle-Work Zewde devient la première femme Représentante spéciale de l'ONU auprès de l'UA


Rédigé le 29 Juin 2018 à 16:31 | 0 commentaire(s) modifié le 29 Juin 2018 - 16:51



L’Organisation des Nations Unies vient d’annoncer la nomination de l'Ethiopienne Sahle-Work Zewde en tant que Représentante spéciale de l’ONU auprès de l’Union africaine (UA). A 68 ans, cette éminente diplomate devient la première femme à occuper ce poste, après avoir été la première femme à diriger le bureau de l’ONU au Kenya.

L'Ethiopienne Sahle-Work Zewde est la nouvelle Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU - António Guterres- auprès de l'Union africaine (UA) et Chef du bureau des Nations Unies auprès de l'UA, avec rang de Secrétaire général adjoint, annonce l'ONU dans un communiqué publié hier, mercredi 28 juin, sur son site web. Succédant ainsi au Sud-africain Haile Menkerios, elle devient ainsi la première femme à occuper cette fonction.
 
Après avoir été la première femme DG du bureau kényan
A 68 ans, cette éminente diplomate native d'Ethiopie compte une trentaine d'années de responsabilités tant à l'échelle nationale, régionale, qu'internationale. Entre la fin des années 1980 et les années 90, elle a défendu les intérêts de son pays à l'étranger en qualité d'Ambassadrice au Sénégal, avec accréditation au Cap-Vert, en Gambie, en Guinée, en Guinée-Bissau et au Mali, puis à Djibouti entre 1993 et 2002 où elle était également Représentante permanente de l'Ethiopie auprès de l'Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD).
 
Au cours des cinq années qui ont suivies, Zewde officiait en France en qualité d'Ambassadeur d'Ethiopie et Représentante de son pays auprès de l'Unesco. Plus tard, elle a également représenté son pays auprès de l'UA et de la Commission économique pour l'Afrique (CEA).
 
« Précieux » rôle à jouer dans la coopération ONU-UA
Dans les rangs des Nations Unies, elle n'a cessé de gravir les échelons, mettant son expertise au service de la plus grande organisation au monde. Avant ses nouvelles fonctions de Représentante auprès de l'UA, elle dirigeait le bureau kényan de l'ONU à Nairobi. Ban Ki Moon, alors Secrétaire général de l'ONU l'avait nommé en 2011 juste après la création de ce bureau, faisant d'elle la première DG et première femme à y occuper ce poste. Auparavant, Zewde a notamment représenté le Secrétaire général de l'ONU et dirigé le bureau intégré de l'ONU pour la consolidation de la paix en Centrafrique (BINUCA).
 
« Mme Zewde peut se vanter d'un talent confirmé dans la mobilisation du consensus entre parties prenantes et d'une certaine connaissance de l'Organisation, précieuse pour renforcer le partenariat entre les Nations Unies et l'Union africaine dans le domaine de la paix et de la sécurité », a déclaré l'ONU dans son communiqué.
 
Les nouvelles fonctions de Shale-Work Zewde la ramèneront dans son pays, la résidence du chef du bureau de l'ONU auprès de l'UA étant établie à Addis-Abeba. Sa nomination intervient à un moment où la promotion du leadership féminin figure parmi les priorités de l'agenda mondial en général et africain en particulier.
 
 



Investissement /Ecofinance.sn | Commerce/Ecofinance.sn | Infrastructures/Ecofinance.sn | Energie/Ecofinance.sn | TIC/Ecofinance.sn | Collectivités locales/Ecofinance.sn | Emploi/Ecofinance.sn | Contribution/Ecofinance.sn | Innovation/Ecofinance.sn | Nomination/Ecofinance.sn | Palmarès/Ecofinance.sn | Sante | Agriculture/Ecofinance.sn | Portrait | Reportage | Interview | Décrets | Ecobusiness | Bon à savoir