Connectez-vous S'inscrire
economie, finance : l'actualité au senegal et en afrique

​Finance islamique : la Côte d'Ivoire rembourse 17,6 milliards Fcfa de Sukuks ce 28 juin


Rédigé le 24 Juin 2018 à 15:12 | 0 commentaire(s) modifié le 24 Juin 2018 - 15:14



Le 28 juin prochain, la Côte d'Ivoire déboursera un montant global net d'impôt de 17,6 milliards de francs CFA pour procéder au paiement de la marge semestrielle et au remboursement partiel de son emprunt islamique « Sukuk Etat de Côte d'Ivoire 5,75% 2015-2020 », a annoncé la Société de gestion et d'intermédiation CGF Bourse.

Ce vendredi 22 juin, la Société de gestion et d'intermédiation (SGI) CGF Bourse dont le siège se trouve à Dakar, a annoncé que la Côte d'Ivoire allait procéder le 28 juin prochain, au paiement de la marge semestrielle et au remboursement partiel de son emprunt islamique dénommé « Sukuk Etat de Côte d'Ivoire 5,75% 2015-2020 ». D'après la SGI, cette opération du Trésor public de Côte d'Ivoire, porte sur un montant global net d'impôt de 17,6 milliards francs CFA (environ 30,63 millions de dollars) dont 2,616 milliards de francs CFA pour le montant de la marge semestrielle de profit (en lieu et place de l'intérêt classique prohibé par la charia ou loi islamique) et 15 milliards de francs CFA pour le remboursement du capital.
 
« Sukuk Etat de Côte d'Ivoire 5,75% 2015-2020 » est un emprunt obligataire levé sur le marché financier de l'Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) entre le 20 novembre et le 21 décembre 2015. Opération effectuée en collaboration avec la Société islamique pour le développement du secteur privé (SID) en sa qualité d'arrangeur principal, elle visait la mobilisation d'une enveloppe de 150 milliards francs CFA soit environ 260,86 millions de dollars, adossée à des actifs compatibles avec les principes de la finance islamique, pour le financement de projets de développement économique et social de la Côte d'Ivoire. L'emprunt prévoyait que l'émetteur, en l'occurrence l'Etat ivoirien, verse aux souscripteurs, une marge de profit annuel de 5,75%, payable semestriellement avec une date de jouissance fixée au 28 décembre 2015.
  
 



Investissement /Ecofinance.sn | Commerce/Ecofinance.sn | Infrastructures/Ecofinance.sn | Energie/Ecofinance.sn | TIC/Ecofinance.sn | Collectivités locales/Ecofinance.sn | Emploi/Ecofinance.sn | Contribution/Ecofinance.sn | Innovation/Ecofinance.sn | Nomination/Ecofinance.sn | Palmarès/Ecofinance.sn | Sante | Agriculture/Ecofinance.sn | Portrait | Reportage | Interview | Décrets | Ecobusiness | Bon à savoir