Connectez-vous S'inscrire

​Fiac : Birima Mangara pour une augmentation de la capacité de souscription au niveau des assureurs...


Rédigé le 25 Juin 2018 à 18:29 | 0 commentaire(s) modifié le 25 Juin 2018 - 18:35



Le ministre délégué auprès du ministre de l’Economie des Finances et du Plan, chargé du Budget, a présidé ce lundi à Dakar les travaux de la XIIème Assemblée Générale de la Fédération Interafricaine des Assureurs Conseils (Fiac).
 
Si on en croit à Birima Mangara, ce choix est un honneur pour nous, mais aussi une confiance au marché sénégalais des assurances, qui s’est illustré ces dernières années dans l’organisation de grands rendez-vous de l’Assurance africaine.
 
En effet, selon lui, si notre continent est bien présent dans la révolution digitale, avec ses mutations auxquelles le secteur des assurances devra s’adapter, il parait important de bien identifier l’enjeu prioritaire, lorsque l’on constate que le marché africain représente à peine 1% du marché mondial de l’assurance.
 
Cette rencontre avait pour thème : «le Courtage d’Assurance face aux Mutations». Le  ministre a ainsi profité de l’occasion pour montrer la voie à suivre aux panélistes pour mieux développer ce secteur.
 
«A mon sens, votre secteur doit travailler à développer davantage l’offre d’assurance sur le continent de façon à la rendre plus inclusive, et améliorer en conséquence le taux de pénétration de l’assurance au sein de nos populations», a-t-il exhorté.
 
Dans ce sens, ajoute-t-il, les mutations induites par la transformation digitale doivent être perçues, essentiellement, comme une opportunité de promouvoir une assurance inclusive et les dernières réformes réglementaires dans notre espace communautaire qu’est la Conférence interafricaine des marchés d’assurances (Cima) sont à inscrire dans cette dynamique de positionner davantage le secteur de l’assurance comme acteur de notre développement.
 
Pour ce qui est des défis majeurs auxquels cette industrie devra faire face dans ce contexte, Birima pense qu’on doit augmenter la capacité de souscription au niveau de tous les opérateurs, assureurs, réassureurs et assureurs conseils tout en pensant à la capacité technique, technologique mais aussi financière.
 



Investissement /Ecofinance.sn | Commerce/Ecofinance.sn | Infrastructures/Ecofinance.sn | Energie/Ecofinance.sn | TIC/Ecofinance.sn | Collectivités locales/Ecofinance.sn | Emploi/Ecofinance.sn | Contribution/Ecofinance.sn | Innovation/Ecofinance.sn | Nomination/Ecofinance.sn | Palmarès/Ecofinance.sn | Sante | Agriculture/Ecofinance.sn | Portrait | Reportage | Interview | Décrets | Ecobusiness | Bon à savoir



Inscription à la newsletter

Blog Ecofinance
le 10/09/2018

HYDROCARBURES : ce qu’il faut comprendre sur les activités d’exploration-production

(Ecofinance.sn – Dakar) - Au Sénégal, le pétrole...











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Union du fleuve Mano : les retombées positives du programme d’aménagement de routes et de facilitation du transport… https://t.co/4Ecu1GUs7w
Samedi 22 Septembre - 14:09
Ecofinance.sn : BRT : environ 239 milliards FCFA pour une exécution efficace du projet https://t.co/EPc2REbliE https://t.co/Jcz8BRc9Og
Mardi 18 Septembre - 20:45
Ecofinance.sn : Bus Rapid Transit : les impacts du projet sur la population https://t.co/3IIGXL862m https://t.co/a6zMY2DGmz
Mardi 18 Septembre - 19:44
Ecofinance.sn : Orange-MainOne : un partenariat pour plus de connectivité sur la côte ouest africaine https://t.co/bmuVWfstng https://t.co/9gKqQzAjdx
Lundi 17 Septembre - 13:50





Facebook