Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 

Un projet pour améliorer les statistiques du secteur extérieur dans les pays d’Afrique centrale et d’Afrique de l’Ouest


Rédigé le Mardi 30 Août 2016 à 11:52 | Lu 52 fois | 0 commentaire(s)


Ecofinance.sn (Dakar) - Le Fonds monétaire international (FMI) a lancé lundi 29 août 2016 un projet de développement des capacités sur trois ans qui vise à améliorer les statistiques du secteur extérieur en Afrique centrale et en Afrique de l’Ouest.


Un projet pour améliorer les statistiques du secteur extérieur dans les pays d’Afrique centrale et d’Afrique de l’Ouest

Financé par le Japon, ce projet a été présenté à l’Institut de formation pour l’Afrique à Maurice lors d’un atelier qui a rassemblé des fonctionnaires de niveau intermédiaire et supérieur des banques centrales des 17 pays francophones bénéficiaires.

Selon un communiqué du FMI, des représentants de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) et de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) ont participé également à cet atelier.

"Ce projet a pour objectif d’améliorer la qualité des statistiques du secteur extérieur et de combler les déficits des données dans des domaines importants, tels que la balance des paiements, la position extérieure globale et la dette extérieure. Il appuiera les efforts déployés par les pays bénéficiaires pour améliorer l’exactitude, le délai de production, la comparabilité et la fiabilité des statistiques du secteur extérieur afin de renforcer l’analyse et la prise de décisions économiques, et ainsi faciliter la surveillance exercée par le FMI", explique le Fonds. Il ajoute que "le projet favorisera aussi une meilleure intégration économique dans les régions de la CEMAC et de l’UEMOA".
 

M. Louis Marc Ducharme, directeur du Département des statistiques du FMI, a déclaré : «Il est essentiel que les dirigeants, au niveau national et régional, disposent de statistiques du secteur extérieur produites dans les délais et de qualité pour mieux comprendre la position extérieure, les risques et la vulnérabilité de leur pays afin de concevoir et de mettre en œuvre une bonne politique macroéconomique. Le projet offrira aux participants la possibilité d’examiner les enjeux communs, de partager leurs expériences et de promouvoir l’apprentissage entre pairs, en vue d’améliorer leurs statistiques du secteur extérieur.»
 

M. Vikram Punchoo, deuxième vice-gouverneur de la Banque de Maurice, a fait la déclaration suivante lors de la cérémonie d’ouverture : «Il n’y a pas longtemps, l’Île Maurice a aussi bénéficié d’un projet similaire. En conséquence, la Banque de Maurice a amélioré la couverture de la balance des paiements et a commencé l’établissement de la position extérieure globale et de la dette extérieure. Le projet a également favorisé la souscription des autorités à la Norme spéciale de diffusion des données en 2012».





blog Ecofinance

Inscription à la newsletter




Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Première cotation de NSIA Banque Côte d’Ivoire le 24 octobre: La première cotation de la... https://t.co/kpqUPPx1Bp https://t.co/yCivrbQJmB
Lundi 16 Octobre - 14:19
Ecofinance.sn : VISITE AU SENEGAL : Le président du Burkina Faso impressionné par l’AIBD et le TER https://t.co/YW9rQNi9GS https://t.co/RQVK4iEmCM
Lundi 16 Octobre - 11:49
Ecofinance.sn : Avec l'inauguration d'Owendo, le Gabon veut se replacer sur la carte maritime de... https://t.co/iUouh1hxb9 https://t.co/8TaaOMdsKS
Lundi 16 Octobre - 11:38
Ecofinance.sn : FORUM DE L'ENTREPRENEURIAT : La Fondation Tony Elumelu organise la plus grande rencontre... https://t.co/hN8Wr63qhS https://t.co/yC8sY3lAqY
Lundi 16 Octobre - 11:33
Ecofinance.sn : 22 milliards pour la réhabilitation de la route Goudiry-Kidira https://t.co/0kjH2p58Gx https://t.co/IR0ASzFGhd
Lundi 16 Octobre - 11:23