Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 

Un prêt de 157 millions de dollars de la BAD pour la stabilité et l’inclusion financière au Maroc


Rédigé le Samedi 16 Juillet 2016 à 14:31 | Lu 21 fois | 0 commentaire(s)


Ecofinance.sn (Dakar) - La Banque africaine de développement (BAD) va accorder un prêt de 157 millions de dollars EU au Royaume du Maroc, pour soutenir le Programme d’appui au renforcement de la stabilité et de l’inclusion financière (PARSIF).


Un prêt de 157 millions de dollars de la BAD pour la stabilité et l’inclusion financière au Maroc
La Banque africaine de développement (BAD) et le Royaume du Maroc en ont signé l'accord, jeudi 14 juillet 2016 à Abidjan. «Cet appui a pour but de contribuer à créer les conditions nécessaires pour affermir davantage la stabilité et le caractère inclusif du secteur financier marocain, en renforçant le financement de l’économie – notamment des très petites, petites et moyennes entreprises (TPME) –, tout en améliorant la qualité de vie de la population», souligne la BAD.

Elle ajoute que le PARSIF «vient ainsi consolider et approfondir les acquis des trois phases précédentes du Programme d’appui au développement du secteur financier (PADESFI), mises en œuvre de façon fort satisfaisante entre 2009 et 2015».
 
Il va pour ce faire intégrer de nouvelles priorités. Il s’agit du renforcement de la viabilité du secteur de la retraite et de l’amélioration des conditions de vie des retraités ainsi que du renforcement de l’accès au financement des petits exploitants agricoles et des start-up innovantes...
 
«Le programme entend  notamment redynamiser les investisseurs institutionnels que sont les compagnies d’assurances et les caisses de retraite, afin qu’ils jouent un plus grand rôle dans le financement de l’économie, tout en améliorant leur caractère inclusif», souligne la BAD.

Le PARSIF répond ainsi aux orientations stratégiques du Programme du gouvernement marocain, qui vise à améliorer l’accès aux services financiers tant de la population – surtout les segments les plus vulnérables –, que des entreprises – notamment des TPME –, tout en veillant à la qualité de la gouvernance du secteur financier pour l’aligner sur les normes et standards internationaux.




Inscription à la newsletter


Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Investissements privés : 87 % des 1 665 milliards recensés en 2016 mobilisés par le... https://t.co/0uN5oVKZzO https://t.co/OB2CwgcYWb
Mercredi 24 Mai - 16:24
Ecofinance.sn : Mouvement Gung Macky Sall: Journée de prière et Solidarité https://t.co/XwfLbl7ef3
Mercredi 24 Mai - 16:10
Ecofinance.sn : Le Fonds des migrants pour l’investissement à la quête de 60 millions de dollars pour... https://t.co/qEx7KxAm0P https://t.co/YdS5SIPeNe
Mercredi 24 Mai - 15:15
Ecofinance.sn : 52 ASSEMBLEES ANNUELLES DE LA BAD : Le Premier ministre indien loue les relations... https://t.co/cEGziqhgzy https://t.co/m8AxHZR1oD
Mercredi 24 Mai - 12:20
Ecofinance.sn : Prix African Banker Award 2017 : Amadou Ba, meilleur ministre des Finances d’Afrique:... https://t.co/Pvjb24RSb2 https://t.co/iFxkOyHaGo
Mercredi 24 Mai - 12:15