Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 

TRANSPORT AERIEN : La nouvelle compagnie Air Sénégal acquiert ses deux premiers avions


Rédigé le Jeudi 22 Juin 2017 à 08:10 | Lu 70 fois | 0 commentaire(s)


Signé ce mardi 20 juin, à l'occasion du Salon international de l'aéronautique du Bourget en France, le contrat d'achat de deux avions ATR par Air Sénégal SA marque les débuts de la nouvelle compagnie aérienne sénégalaise qui démarrera ses opérations par étapes. Le montant est estimé à 32 milliards de francs Cfa.



TRANSPORT AERIEN : La nouvelle compagnie Air Sénégal acquiert ses deux premiers avions
(Ecofnance.sn Dakar ) - Selon Jeune Afrique, la nouvelle compagnie aérienne Air Sénégal a acquis ses deux premiers avions. C’est sous l’aile droite d’un appareil similaire aux couleurs de la compagnie low cost indienne IndiGo – qui s’est montrée intéressée pour en acheter une cinquantaine début mai – qu’a été officialisé en fin d’après-midi l’achat par Air Sénégal de deux ATR de cette catégorie. 
Cet acquisition,  au coût de 50 millions d’euros au prix catalogue, a été financé par un crédit-export auprès de la Coface et de la SACE, son homologue italien. D’une capacité de 68 à 78 places, ils seront livrés en novembre prochain. 

Présents, le directeur général de la compagnie, Mamadou Lamine Sow, accompagné de Christian Scherer, directeur général de l’avionneur franco-italien basé près de Toulouse, et du ministre du Tourisme et des Transports, Maimouna Ndoye  Seck et de son homologue français, Elisabeth Borne, ont  eu droit à une visite du cockpit et de la cabine. Ils ont pu découvrir le système de divertissement et d’information sur tablettes qui sera proposé aux passagers. L’appareil offre également le wifi. Sa navigation embarquée s’inspire de celle de l’A380. 

L’avion ATR peut se poser partout, sur pistes courtes, non asphaltées, par météo défavorable, avec un faible coût d’opération. « Ce turbo-propulseur offre 40% de consommation de moins qu’un jet de la même taille. Il peut faire demi-tour sur lui-même, il n’a pas besoin d’équipements, de camionnettes pour le déchargement des bagages, il est parfaitement autonome » vante Christian Scherer, directeur général d’ATR, qui constate que le marché africain présente un très gros potentiel pour 300 de ses avions d’ici  20 ans.




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 21 Août 2017 - 12:16 La fin du miracle stratégique asiatique ?


Inscription à la newsletter


Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : La fin du miracle stratégique asiatique ? https://t.co/3eUnUH5ftU https://t.co/JqfnGSz1d9
Lundi 21 Août - 12:27
Ecofinance.sn : Guinée: Le FMI encourage le Plan National de Développement Économique et Social: Les... https://t.co/VrZPzAX5O9 https://t.co/fFjz1NXuHY
Lundi 21 Août - 12:09
Ecofinance.sn : Dangote cible l’Europe et les Etats-Unis https://t.co/XaPyPRaJeE https://t.co/C58gimKjgE
Vendredi 18 Août - 04:42
Ecofinance.sn : BRVM : La BRVM clôture à la baisse https://t.co/yRLh9qNGJJ https://t.co/6d6iiJ5Mig
Vendredi 18 Août - 04:23
Ecofinance.sn : EMISSIONS OBLIGATIONS DU TRESOR DU NIGER: Un taux de couverture de 80,74% https://t.co/GgsCRsJSkJ https://t.co/tpeIMMYDbS
Vendredi 18 Août - 04:23