Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 

Sénégal : une croissance de 6.5 pour cent notée pour la 1ière fois en 12 ans


Rédigé le Lundi 14 Mars 2016 à 10:00 | Lu 41 fois | 0 commentaire(s)


Ecofinance.sn (Dakar) – Les résultats macroéconomiques en 2015 ont été solides et la croissance s’est établie à 6.5 pour cent, pour la première fois en 12 ans, estime le Fmi.


Aly Mansoor, à droite en compagnie de Boileau Loko, représentant résident du Fmi au Sénégal.
Aly Mansoor, à droite en compagnie de Boileau Loko, représentant résident du Fmi au Sénégal.
Une mission du Fonds monétaire international (Fmi) dirigée par Ali Mansoor s’est rendue à Dakar du 1er au 14 mars 2016 pour mener des entretiens sur la deuxième revue de l’accord triennal au titre de l’Instrument de soutien à la politique économique (Ispe) approuvé en juin 2015.
 
Au terme de la visite, M. Mansoor a fait la déclaration suivante :
 
«Les résultats macroéconomiques en 2015 ont été solides et la croissance s’est établie à 6.5 pour cent, pour la première fois en douze ans. Ces résultats s’expliquent notamment par le lancement de projets liés au Plan Sénégal émergent (Pse) et par le dynamisme de l’agriculture, lui-même attribuable à des conditions climatiques favorables et la productivité accrue de ce secteur».

«La mise en œuvre du programme au titre de l’Ispe continue d’être satisfaisante; tous les critères quantitatifs et la plupart des objectifs indicatifs pour 2015 ont été tenus, y compris l’objectif de déficit budgétaire. Cependant, la mise en œuvre des réformes structurelles a été lente et plusieurs repères structurels, notamment ceux qui concernent l’amélioration de la gouvernance économique, n’ont pas encore été mis en œuvre».

«Les perspectives économiques restent favorables à court terme avec un taux de croissance projeté à 6.5 pour cent en 2016. L’équipe du Fmi salue la détermination des autorités à continuer à mener une politique budgétaire appropriée en maintenant l’objectif adopté de déficit budgétaire de 372 milliards de FCFA (4,2 pour cent du Pib)».

«Les entretiens ont mis l’accent sur les politiques économiques et les réformes structurelles qui devraient permettre au Sénégal d’entretenir la croissance à son niveau actuel jusqu’à l’horizon du Pse, à savoir 2035. Il faudra pour cela maintenir un dispositif macroéconomique solide et notamment mettre en œuvre de manière résolue les réformes destinées à réduire la recherche de rentes et à ouvrir l’espace économique aux Pme et aux Ide afin de créer ainsi des débouchés économiques pour tous».

«La mission salue la ferme volonté des autorités de renforcer les finances publiques en mobilisant davantage de recettes et en rationalisant la consommation publique pour doper le financement des investissements publics et des dépenses sociales. La mission a souligné qu’il importait de redoubler d’efforts pour renforcer la gouvernance économique et, en particulier, pour formaliser le cadre d’intervention pour les entreprises en difficulté et assurer que les projets ne soient financés que s’ils sont bien préparés. La mission a rappelé la nécessité de signer des contrats de performance avec toutes les entreprises bénéficiant d’un appui financier de l’État».

«Le Conseil d’administration a provisoirement prévu d’examiner le rapport sur la deuxième revue de l’accord appuyé par l’Ispe en mai 2016».

«La mission a rencontré les ministres responsables de l’Economie et des Finances, du suivi de l’Ispe, du Budget, de l’Agriculture, de l’Enseignement supérieur et de la Fonction publique, le directeur national de la Bceao, d’autres hauts représentants du gouvernement et des partenaires techniques et financiers du Sénégal. La mission souhaite remercier les autorités de leur chaleureuse hospitalité et de l’étroite relation de travail et de l’esprit d’ouverture qui ont animé les entretiens».
 




Inscription à la newsletter


Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : La République tchèque invitée à accroître ses efforts pour détecter la corruption... https://t.co/Bi3qij288H https://t.co/1GMyboq0Pb
Samedi 24 Juin - 12:53
Ecofinance.sn : Surchage à l'essieu : la Commission de l'UEMOA pointe des initiatives violant le... https://t.co/ev2MKD2pwD https://t.co/SJQxzVXKae
Samedi 24 Juin - 12:43
Ecofinance.sn : TRAIN EXPRESS REGIONAL : L’Apix décidée à accompagner les 12 000 personnes impactées https://t.co/OmdpTnqEta https://t.co/AF4DZNnCqe
Vendredi 23 Juin - 17:04
Ecofinance.sn : La course de l'Afrique contre les machines: Selon certaines estimations,... https://t.co/Qv1GJJ9cQg https://t.co/mN8Gji97NV
Vendredi 23 Juin - 16:44
Ecofinance.sn : Importations en provenance de l’UEMOA : La Côte-d’Ivoire principale fournisseur du... https://t.co/cnKxYceK0R https://t.co/vlkGBMZGxF
Vendredi 23 Juin - 14:23