Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 

Saint-Louis-Sénégal : faire tout avec tous pour sauver la réserve du Ndiaël


Rédigé le Samedi 20 Février 2016 à 19:29 | Lu 271 fois | 0 commentaire(s)


Ecofinance.sn (Saint-Louis) - Les parties prenantes du projet d’aménagement et restauration de la réserve du Ndiaël affichent leur détermination à sortir celle-ci du registre de Montreux.


Les autorités administratives et les représentants de l'Uicn et  de l'Olag lors de l'ouverture de l'atelier.
Les autorités administratives et les représentants de l'Uicn et de l'Olag lors de l'ouverture de l'atelier.
A leur entendre parler, on sent leur volonté commune et leur détermination de tout faire avec l’implication de tous les acteurs concernés pour sauver la réserve spéciale d’avifaune du Ndiaël. Celle-ci est classée site Ramsar inscrite aujourd’hui dans le registre de Montreux réservé aux zones humides d’importance internationale en danger.

Réunis pendant deux jours (17 et 18 février 2016), à Saint-Louis, ils ont fait des propositions allant dans le sens de sauver la réserve du Ndiaël. Ceci, après avoir reçu les résultats des études de base portant sur l’ichtyofaune et la pêche dans le lac de Guiers et la réserve du Ndiaël, et sur les aspects socio-économiques et institutionnels restitués par les consultants.

Les discussions ont porté sur beaucoup de points. Les participants à l’atelier de restitution  ont parlé de la mise en œuvre urgente d'une campagne d’information et de sensibilisation en direction des  villages installés dans la réserve (32) sur les orientations, les activités et les modalités d'opérationnalisation du Projet de restauration des fonctions écologiques et économiques du lac de Guiers (Prefelag), en vue de susciter une dynamique d'adhésion au projet.

Ils ont recommandé la réalisation d’une cartographie faisant définitivement autorité sur les terres de la réserve. Ils ont aussi relevé les sérieuses insuffisances relatives à l’accord actuel entre Senhuile et le  "Collectif des villages riverains" du Ndiaël.

Conditions pour la sortie de la Réserve du Ndiaël du registre de Montreux, notamment l’acceptation par tous les protagonistes, de quelque bord qu’ils soient (entreprises agricoles, collectivités locales, populations, etc.), de travailler ensemble à la restauration des fonctions écologiques de la réserve.

Tous ces problèmes doivent être réglés dans le très court terme. Dans le moyen terme, les participants ont relevé des difficultés liées à l’agriculture, l’élevage, la pêche, le tourisme et à l’hydraulique dont la résolution participera à la gestion durable de la réserve.

Ainsi, ils s’inscrivent dans la même dynamique que l’Office du lac de Guiers (Olag). En effet, celui-ci a noué un partenariat avec l’Union internationale de conservation de la nature et de ses ressources (Uicn), une Ong internationale de conservation de la nature et de la biodiversité spécialisée dans l’aménagement des aires protégées et qui abrite le siège de la convention de Ramsar, pour sortir la réserve du Ndiaël du registre de Montreux.
 
 





Inscription à la newsletter




Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : AVIATION CIVILE INTERNATIONALE : le Sénégal à l’honneur https://t.co/4agIXNQ4hq https://t.co/yNw8XA8aFL
Jeudi 19 Octobre - 00:10
Ecofinance.sn : Un programme mondial vise à contenir la grave menace qui pèse sur les bananes du monde entier: La FAO et ses...… https://t.co/NOWyYUDQRU
Mercredi 18 Octobre - 17:49
Ecofinance.sn : Guinaw Rail Nord : le maire inaugure une salle d'hospitalisation https://t.co/sPVfm5QPSY https://t.co/3HU23QnpMa
Mercredi 18 Octobre - 15:30
Ecofinance.sn : UEMOA : Le déficit estimé à 2.341,9 milliards à fin décembre 2016: Concernant l'exécution des opérations...… https://t.co/tMfZxa8mtx
Mercredi 18 Octobre - 15:10
Ecofinance.sn : BRVM : Le SUKUK ETAT DU SENEGAL est le titre le plus actif en valeur: La Bourse Régionale des Valeurs Mobilières...… https://t.co/lHrFMCFByg
Mercredi 18 Octobre - 12:06