Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 

Réduction des émissions de carbone : le tarif des pollueurs estimé à 100 dollars


Rédigé le Samedi 23 Avril 2016 à 17:57 | Lu 52 fois | 0 commentaire(s)


Ecofinance.sn (Dakar) – Les pollueurs de l’environnement devront payer au moins 100 dollars pour réduire les émissions de carbone.


Réduction des émissions de carbone : le tarif des pollueurs estimé à 100 dollars
La plupart des gros émetteurs devront faire payer entre 50 et 100 dollars la tonne ou plus (à prix courants) d’ici 2030 pour tenir leurs engagements en matière de réduction des émissions de carbone.
 
C’est l’estimation faite par Ian Perry, expert en politique budgétaire et environnementale du département des finances publiques du Fonds monétaire international (Fmi), sur le site internet de l’institution financière.
 
Le vendredi 22 avril, 175 pays ont signé aux Nations Unies, à New York, l’Accord de Paris sur le changement climatique.
 
Selon Ian Perry, désormais, les pays devront travailler à «résoudre la question qui pourrait être difficile et controversée de la tarification des émissions de gaz à effet de serre, principalement de dioxyde de carbone (CO2)».
 
«Selon nos estimations approximatives, la plupart des gros émetteurs devront faire payer entre 50 et 100 dollars la tonne ou plus (à prix courants) d’ici 2030 pour tenir leurs engagements en matière de réduction des émissions de carbone», précise-t-il.
 
Il estime que «ces chiffres sont très élevés », car « un prix de 50 dollars la tonne de CO2 relèverait de douze centimes au litre le prix à la pompe de l’essence». D’après l’expert, «cela triplerait quasiment les prix mondiaux du charbon».
 
D’après lui, «le meilleur moyen de tenir les engagements de réduction des émissions de CO2 consiste à établir le prix de ces émissions de manière robuste et prévisible».
 
L’expert du Fmi estime toutefois que «tous les pays n’auront peut-être pas besoin d’un prix de 100 dollars la tonnePar exemple, les prix nécessaires pour atteindre les objectifs en Russie sont plus bas que dans d’autres pays, car les émissions russes ont déjà diminué considérablement par rapport à 1990, l’année de référence.»
 
Mais d’après lui, il n’y a que «12 pour cent des émissions mondiales [qui] sont aujourd’hui couvertes par des systèmes de tarification, et généralement avec des prix inférieurs à 10 dollars la tonne.»
 
S’agissant des recettes qui pourraient être tirées de la tarification du carbone, Ian Perry estime que, de manière générale, qu’elles sont de loin «supérieures à 1 pour cent du produit intérieur brut (Pib)».
 
Il ajoute  qu’elles devraient aider à «réduire sensiblement les lourds impôts sur le travail et le capital».
 
 




Inscription à la newsletter


Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Microfinance : 702 SFD recensés en 2016: Au cours de l'année 2016, souligne le rapport... https://t.co/vcH2EPmBCW https://t.co/YB1Ra6vHHi
Mardi 27 Juin - 16:18
Ecofinance.sn : Uemoa : Hausse de 18% des crédits octroyés par le secteur de la microfinance: L’encours... https://t.co/gqDFj8zGnw https://t.co/29HHgSW328
Mardi 27 Juin - 15:28
Ecofinance.sn : Maroc : Une étude sur «l’entrepreneuriat en régions» lancée: Le cabinet Generescence... https://t.co/ntOuYOUx1O https://t.co/7BtxJn9jss
Mardi 27 Juin - 15:08
Ecofinance.sn : Boeing remporte la baille du Bourget: Cette année, c’est le constructeur américain Boeing qui a remporté la... https://t.co/1c1PjQIshQ
Mardi 27 Juin - 11:02
Ecofinance.sn : La République tchèque invitée à accroître ses efforts pour détecter la corruption... https://t.co/Bi3qij288H https://t.co/1GMyboq0Pb
Samedi 24 Juin - 12:53