Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 

Ramadan et voyage: une fusion pas toujours évidente


Rédigé le Lundi 6 Juin 2016 à 12:10 | Lu 47 fois | 0 commentaire(s)


Ecofinance.sn (Dakar) – le Ramadan demande énormément de sacrifices de la part des fidèles musulmans et, dans ces moments, entreprendre un voyage devient souvent problématique.


Ramadan et voyage: une fusion pas toujours évidente
Le mois béni de Ramadan pointe à l’horizon, et c’est toujours le moment pour de nombreux musulmans à travers le monde de se rapprocher davantage d’Allah (Dieu). Ce mois de pénitence demande énormément de sacrifices de la part des fidèles musulmans et, dans ces moments, entreprendre un voyage devient souvent problématique.
 
Le jeûne (arkân) constitue l’un des cinq piliers de l’islam  avec la profession de foi (chahâda), l’aumône (zakat), la prière (salât) ainsi que le pèlerinage à la Mecque (hadj). Cette pratique religieuse qui dure du lever au coucher du soleil, demande au fidèle de s'abstenir de nourriture, de boisson, de tabac, de parfums et de relations sexuelles.
 
Le jeûne est un acte obligatoire dès l'âge de la puberté, sauf pour les malades, les femmes enceintes, et les voyageurs qui doivent rattraper les jours rompus sous forme d'aumône ou d'un nouveau jeûne.
 
Même si le voyage n’est pas proscrit pendant ce mois de privation, il n’est cependant pas facile d’en faire et pour le secteur de l’hôtellerie et du tourisme, il constitue une période «d’inactivité dans plusieurs pays».
 
Selon le site de réservation d’hôtels en ligne jovago, «le mois de ramadan entraine généralement une baisse d’activité de près de 60 pour cent des pays musulmans ou ayant une forte représentativité de l’islam».
 
Pour cause, durant le mois de Ramadan, la vie est transformée, les horaires de travail sont adaptées, bref tout est au ralenti. Dans plusieurs pays, de nombreux restaurants, et autres commerces sont fermés une bonne partie de la journée surtout à midi, il devient donc très difficile de trouver un restaurant ouvert hormis dans les grands centres et hôtels. Les boîtes de nuit perdent du rythme et sont pour la plupart fermées dans certains pays comme le Sénégal ou encore le Mali.
 
Cependant, chaque pays ne pratique pas cette obligation religieuse avec la même intensité, et voyager ne constitue en aucun cas un problème dans un pays musulman. Toutefois, même si vous demeurez seul juge de ce qu'il vous semble bon de faire ou non, il est cependant préférable d’éviter certains comportements si vous devez vous rendre dans un pays musulman ou à forte population musulmane.
 
Même si aucune obligation n'incombe aux voyageurs, il est cependant préférable d'éviter de fumer dans des endroits à forte affluence ou encore de manger dans la rue. Et pour les femmes, le port d’habits trop «sexy» est à éviter, cela peut être perçu comme une provocation par certaines personnes que le jeûne rend parfois coléreux.
 





Inscription à la newsletter




Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : AVIATION CIVILE INTERNATIONALE : le Sénégal à l’honneur https://t.co/4agIXNQ4hq https://t.co/yNw8XA8aFL
Jeudi 19 Octobre - 00:10
Ecofinance.sn : Un programme mondial vise à contenir la grave menace qui pèse sur les bananes du monde entier: La FAO et ses...… https://t.co/NOWyYUDQRU
Mercredi 18 Octobre - 17:49
Ecofinance.sn : Guinaw Rail Nord : le maire inaugure une salle d'hospitalisation https://t.co/sPVfm5QPSY https://t.co/3HU23QnpMa
Mercredi 18 Octobre - 15:30
Ecofinance.sn : UEMOA : Le déficit estimé à 2.341,9 milliards à fin décembre 2016: Concernant l'exécution des opérations...… https://t.co/tMfZxa8mtx
Mercredi 18 Octobre - 15:10
Ecofinance.sn : BRVM : Le SUKUK ETAT DU SENEGAL est le titre le plus actif en valeur: La Bourse Régionale des Valeurs Mobilières...… https://t.co/lHrFMCFByg
Mercredi 18 Octobre - 12:06