Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 

Près d’un milliard de touristes internationaux au cours des neuf premiers mois 2016


Rédigé le Mardi 15 Novembre 2016 à 21:28 | Lu 26 fois | 0 commentaire(s)


ecofinance.sn (Dakar) - Les destinations à travers le monde ont reçu 956 millions de touristes internationaux pendant la période allant de janvier à septembre 2016.


D’après le dernier numéro du Baromètre Organisation mondiale du tourisme (OMT ) du tourisme mondial, les destinations à travers le monde ont reçu 956 millions de touristes internationaux pendant la période allant de janvier à septembre 2016. C’est 34 millions de plus qu’au cours de la même période en 2015, ce qui représente une hausse de 4 %.

Au cours des neuf premiers mois de l’année 2016, la demande de tourisme international est restée dynamique, bien qu’à un rythme de croissance un peu moins soutenu. Après un bon début d’année, la croissance a été plus lente au deuxième trimestre 2016 avant de reprendre de la vigueur au troisième trimestre. Les destinations, dans leur majorité, affichent des résultats encourageants. Cependant, certaines destinations continuent de subir les effets d’événements négatifs survenus dans leur pays ou dans la région.

«Le tourisme est l’une des activités économiques les plus résilientes et à plus forte croissance, mais aussi très sensible aux risques, qu’ils soient réels ou perçus. Aussi le secteur doit-il continuer à travailler avec les gouvernements et les parties prenantes pour minimiser les risques, intervenir efficacement et renforcer la confiance chez les voyageurs» a déclaré le Secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai dans un communiqué de presse transmis aujourd'hui à ecofinance.sn.

«Aucune destination n’est à l’abri des risques. Nous devons resserrer la coopération pour affronter ces menaces mondiales, et plus précisément celles ayant trait à la sûreté et à la sécurité. Il faut également que le tourisme fasse partie intégrante de la planification et des interventions en cas d’urgence» a ajouté M. Rifai avant la réunion ministérielle sur la sûreté, la sécurité et la fluidité des voyages programmée au World Travel Market de Londres, le 9 novembre.

M. Rifai a aussi rappelé que «les crises réelles sont souvent amplifiées ou déformées par les perceptions erronées que l’on peut en avoir. Les destinations concernées sont confrontées à d’importants défis même si, à l’échelle mondiale, la demande reste forte. Nous devons aider ces pays pour faire en sorte de rétablir la confiance, car c’est dans l’intérêt de tout le secteur du tourisme et de la société dans son ensemble».

Résultats régionaux

La région Asie-Pacifique est, de toutes les régions du monde, celle qui a connu la plus forte croissance, avec 9 % d’augmentation des arrivées de touristes internationaux (visiteurs qui passent la nuit) jusqu’en septembre. Les quatre sous-régions qui la composent en ont bénéficié. De nombreuses destinations ont affiché une croissance à deux chiffres, avec, en tête, la République de Corée (+34 %), le Viet Nam (+36 %), le Japon (+24 %) et le Sri Lanka (+15 %).

En Europe, les arrivées internationales ont été en hausse de 2 % au cours de la période allant de janvier à septembre 2016, la plupart des destinations enregistrant de solides taux de croissance. Toutefois, la croissance à deux chiffres de destinations de premier plan comme l’Espagne, la Hongrie, le Portugal et l’Irlande a été contrebalancée par le repli observable en France, en Belgique et en Turquie. On a donc vu une hausse de 6 % en Europe du Nord et de 5 % en Europe centrale et orientale alors que se produisait un tassement en Europe occidentale (-1 %) et en Europe méridionale et méditerranéenne (+0 %).

Les arrivées de touristes internationaux dans les Amériques ont augmenté de 4 % de janvier à septembre. L’Amérique du Sud (+7 %) et l’Amérique centrale (+6 %) ont obtenu les plus forts taux de croissance, suivies de près par les Caraïbes et l’Amérique du Nord (+4 % toutes les deux).

En Afrique (+8 %), les destinations subsahariennes ont rebondi fortement tout au long de la période, tandis que la reprise en Afrique du Nord s’est enclenchée au troisième trimestre. Les données disponibles pour le Moyen-Orient font apparaître une baisse de 6 % des arrivées, même si les résultats sont variables d’une destination à une autre. On a observé une amélioration progressive en Afrique du Nord comme au Moyen-Orient à l’entrée dans la seconde moitié de l’année. 

Forte demande de voyages à l’étranger

La grande majorité des principaux marchés émetteurs dans le monde ont affiché une hausse des dépenses de tourisme international au cours des trois à neuf premiers mois de l’année 2016.

Parmi les cinq plus gros marchés émetteurs, la Chine, numéro 1 mondial, continue à tirer la demande, avec une hausse à deux chiffres des dépenses (+19 %). De même, les États-Unis d’Amérique affichent des résultats solides (+9 %) dont ont bénéficié de nombreuses destinations des Amériques et au-delà. L’Allemagne a enregistré une hausse de 5 % des dépenses, le Royaume-Uni 10 % d’augmentation et la France 3 % de croissance. 

Concernant le reste du classement des dix plus gros marchés émetteurs, on observe une hausse sensible des dépenses touristiques de l’Australie et de la République de Corée (+9 % toutes les deux) et modérée de l’Italie (+3 %). À l’inverse, les dépenses de la Fédération de Russie ont baissé de 37 % tandis que celles du Canada ont été en léger repli de 2 %.

En dehors du tableau des dix premiers, huit autres marchés ont affiché une croissance à deux chiffres : Égypte (+38 %), Argentine (+27 %), Espagne (+19 %), Inde (+16 %), Thaïlande (+15 %), Ukraine (+15 %), Irlande (+12 %) et Norvège (+11 %).

Les perspectives restent favorables

Les perspectives restent favorables pour le dernier trimestre 2016 d’après l’Indice de confiance de l’OMT.

Pour ce qui est de la période allant de septembre à décembre, les membres du Groupe d’experts du tourisme de l’OMT sont confiants, en particulier en Afrique, dans les Amériques et en Asie-Pacifique. En Europe et au Moyen-Orient, les experts se montrent un peu plus réservés.

Remarque : Les résultats présentés ici reposent sur les données préliminaires communiquées à ce jour et sont sujets à révision.





Dans la même rubrique :
< >

Inscription à la newsletter


Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Monnaie unique / CEDEAO Un nouveau report décrédibilisera-t-il le projet ? https://t.co/KVP93cqVxl https://t.co/gdGjUTS6gR
Mercredi 16 Août - 13:29
Ecofinance.sn : Zone UEMOA : Les soumissions hebdomadaires enregistrent une baisse de 6,4%. https://t.co/3UiIcbqyXi https://t.co/qCSvZTeuR1
Mercredi 16 Août - 13:29
Ecofinance.sn : Marché Interbancaire : Repli des transactions en juin https://t.co/IdSUZ8zRjA https://t.co/cKlEopyxqi
Mercredi 16 Août - 13:29
Ecofinance.sn : Production industrielle : Une hausse de 1,2% en juin 2017: Dans l'UEMOA, l'indice de la... https://t.co/pHv0q9N691 https://t.co/NF4jbQVLQK
Mercredi 16 Août - 12:37
Ecofinance.sn : UEMOA : Le taux d’inflation à 0,8% à fin juin 2017 https://t.co/awgtHKAMhy https://t.co/32AjMsdBbI
Mercredi 16 Août - 12:27