Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 

Notation : Le Sénégal passe de B1 positif à Ba3 avec une perspective stable


Rédigé le Mercredi 19 Avril 2017 à 15:50 | Lu 91 fois | 0 commentaire(s)


Selon un communiqué du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, Moody’s a procédé le jeudi 13 avril 2017, au rehaussement de la notation du crédit souverain du Sénégal qui passe de B1 positif à Ba3 avec une perspective stable. Ce rehaussement de la note souveraine ouvre de réelles perspectives économiques pour le Sénégal, dans un contexte de mise en œuvre du Plan Sénégal Emergent(PSE).


Les principaux moteurs qui soutiennent le relèvement de cette note selon l’Agence sont lez résultats de plusieurs performances. D’abord, la croissance économique réalisée par Le Sénégal demeure vigoureuse  tirée, essentiellement par les améliorations notées dans les infrastructures énergétiques, de transport ainsi que les réformes structurelles notamment dans le domaine agricole. A cet effet, Moody’s note que la croissance économique du Sénégal a progressé de 6% entre 2014 et 2016, contre 3,5% entre  2011-2013. En perspective, Moody’s prévoit dans le Moyen Terme une croissance réelle de 6,5% à la faveur de la poursuite de la mise en œuvre du PSE. Ce niveau de croissance reste inférieur à celle prévue dans le cadre de PSE (7 à 8 %) d’ici 2020. L’Agence explique cette situation par le fait qu’une telle croissance nécessiterait un investissement privé plus élevé, alors que, malgré les efforts, la compétitivité économique du Sénégal reste faible, avec des investissements directs étrangers limités à 2% du PIB par an. 
  
Ensuite, la consolidation budgétaire continue, améliorant ainsi la structure budgétaire, avec une augmentation des dépenses en capital du Gouvernement. A ce titre, Moody’s relève les efforts du Gouvernement en matière de réduction du déficit qui passe de 5,5% en 2013 à 4,2% en 2016, avec un objectif de se situer à 3% en 2019, en relation avec les critères de convergence de l’UEMOA. Elle souligne la gestion prudente avec la mise en place de la réserve de 2,5% sur les dépenses en capital. En outre, parallèlement à l’effort de réduction du déficit, la structure budgétaire du Sénégal s’est améliorée, avec les dépenses courantes qui demeurent globalement stables, des dépenses d’investissement qui augmentent et les recettes publiques nettes des subventions qui passent de 20% du PIB à 24% entre 2013 et 2016. 
  
Enfin, les indicateurs de la dette du Gouvernement sont globalement conformes à ceux des souverains classés Ba3. Ainsi, bien que le taux d’endettement du Sénégal (60% en 2016), soit plus élevé que celui des pairs comparables (médiane de 45%), le ratio de la dette sur les recettes de 220% est plus conforme à la situation des pairs et que le coût moyen de la dette est plus favorable (3,5% contre 4,1%). Par ailleurs, Moody’s note que le niveau de la dette reste élevé, même s’il devrait décroître dans les prochaines années à la faveur de la réduction continue du déficit et des perspectives de croissance. 
  
  
Le Sénégal réduit  la vulnérabilité de son économie et le spectre d’un défaut sur sa dette 
  
  
Ce reclassement permettrait de quitter la notation B1 qui caractérise un crédit très spéculatif, un PIB/tête faible et une déficience des infrastructures. Ainsi, le Sénégal réduit  la vulnérabilité de son économie et le spectre d’un défaut sur sa dette. 
 En termes de comparaison, le Sénégal rattrape la Côte d’Ivoire et reste avec ce dernier les deux pays subsahariens à atteindre cette notation. Il devance des pays comme  le Ghana, le Nigéria, le Gabon et l’Egypte qui  sont mieux pourvus en ressources naturelles. 





Inscription à la newsletter




Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Ouverture Aéroport International Blaise Diagne - 7 décembre 2017 https://t.co/UAADs69AuK https://t.co/gKcC4xhX9c
Jeudi 19 Octobre - 15:40
Ecofinance.sn : Un projet pour financer les initiatives des diasporas sénégalaises: Neuf milliards FCFA. C’est le montant d’un...… https://t.co/oXyCfkw18P
Jeudi 19 Octobre - 15:40
Ecofinance.sn : Conseil des Ministres du 18 octobre 2017: Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des Ministres mercredi 18...… https://t.co/8rbiO6j4u7
Jeudi 19 Octobre - 15:40
Ecofinance.sn : Sommet mondial sur le commerce et l’investissement en Afrique du 24 au 26 juin 2018: D'éminents dirigeants de...… https://t.co/MXM8otrwEt
Jeudi 19 Octobre - 15:24
Ecofinance.sn : Ouverture AIBD, Certification OACI.... : les éclairages de M. Magaye Marame NDAO, DG ANACIM https://t.co/y3pEBRYWmk
Jeudi 19 Octobre - 11:30