Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 

New york : débat de haut niveau sur un nouveau mécanisme mondial de financement concessionnel


Rédigé le Mercredi 21 Septembre 2016 à 12:11 | Lu 58 fois | 0 commentaire(s)


Ecofinance.sn (Dakar) - Un débat de haut niveau consacré à la création du Global concessional financing facility (Gcff) s'ouvre aujourd'hui à New York.


Le président du Groupe de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, et le vice-secrétaire général des Nations Unies, Jan Eliasson, coprésident ce mercredi un débat de haut niveau consacré à la création du Global Concessional Financing Facility (GCFF).

Le lancement de ce mécanisme mondial de financement concessionnel a été annoncé mardi par le président des États-Unis Barack Obama, à l’occasion du Sommet des dirigeants sur les réfugiés.
 
Il «vise à répondre aux crises auxquels sont confrontés des pays à revenu intermédiaire face à l’afflux de réfugiés», explique la Banque mondiale. «Ces pays, qui accueillent globalement quelque six millions de réfugiés, peinent actuellement à trouver des financements abordables et viables pour pouvoir assumer les coûts supplémentaires associés à l’accueil d’une population si nombreuse», relève la Banque.
 
Elle souligne que grâce à ce nouveau dispositif, ils devraient accéder à des financements destinés à leur développement. Ce mécanisme doit également contribuer à ‘’compléter l’appui immédiat fourni par les organisations humanitaires et à combler ainsi l’actuel déficit de ressources’’.
 
 
Le GCFF s’inscrit dans le cadre de la nouvelle « plateforme de réponse aux crises mondiales » mise en place par le Groupe de la Banque mondiale afin de favoriser un soutien plus systématique et étendu en cas de crise sous l’égide d’une structure unique qui rassemble les connaissances et les ressources disponibles ainsi que des instruments financiers éprouvés et novateurs.
 
En ce qui concerne les pays à faible revenu, cette plateforme vise à accroître considérablement la capacité de riposte aux crises de l’Association internationale de développement (IDA), le fonds de la Banque mondiale pour les pays les plus pauvres.
 
Le GCFF permettra quant à lui d’étendre à l’échelle mondiale une initiative de financement concessionnel déjà lancée pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord et visant à aider le Liban et la Jordanie, les deux pays à revenu intermédiaire qui ont accueilli le plus de réfugiés par rapport à leur population.





 




Inscription à la newsletter


Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Investissements privés : 87 % des 1 665 milliards recensés en 2016 mobilisés par le... https://t.co/0uN5oVKZzO https://t.co/OB2CwgcYWb
Mercredi 24 Mai - 16:24
Ecofinance.sn : Mouvement Gung Macky Sall: Journée de prière et Solidarité https://t.co/XwfLbl7ef3
Mercredi 24 Mai - 16:10
Ecofinance.sn : Le Fonds des migrants pour l’investissement à la quête de 60 millions de dollars pour... https://t.co/qEx7KxAm0P https://t.co/YdS5SIPeNe
Mercredi 24 Mai - 15:15
Ecofinance.sn : 52 ASSEMBLEES ANNUELLES DE LA BAD : Le Premier ministre indien loue les relations... https://t.co/cEGziqhgzy https://t.co/m8AxHZR1oD
Mercredi 24 Mai - 12:20
Ecofinance.sn : Prix African Banker Award 2017 : Amadou Ba, meilleur ministre des Finances d’Afrique:... https://t.co/Pvjb24RSb2 https://t.co/iFxkOyHaGo
Mercredi 24 Mai - 12:15