Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 

Neuf millions de la Banque mondiale pour le tourisme sénégalais


Rédigé le Mercredi 27 Avril 2016 à 17:11 | Lu 46 fois | 0 commentaire(s)


Ecofinance.sn (Dakar) - La Banque mondiale a octroyé au Sénégal un prêt 9 millions de dollars «en appui à son secteur touristique, en proie à des difficultés depuis quelques années», signale le site de jeuneafrique.com.


Neuf millions de la Banque mondiale pour le tourisme sénégalais
Ce geste de l’institution financière internationale entre  dans le cadre du volet tourisme du projet global «Croissance et compétitivité» du pays.

Dans un premier temps, «2,6 millions de dollars ont déjà été décaissés en guise d’avance de démarrage» du projet dont plusieurs volets bénéficieront de ce financement.

«L’avance est destinée aux travaux préparatoires du projet dont, notamment, les enquêtes statistiques et les études en cours sur la compétitivité du secteur du tourisme, sur l’initiative «Saly ville verte» et, surtout, sur la restauration de ses plages durement éprouvées par l’érosion côtière», détaille à Jeune Afrique El Hadji Malick Mbaye, en charge du projet et directeur des études et de la planification au ministère du Tourisme et des transports aériens.

Le journal en ligne précise qu’ «au total, 22 millions de dollars de l’aide de la Banque mondiale seront alloués à la lutte contre l’érosion côtière sur la station (brise-lame, ensablement, restauration de la plage…)».

Sur l’enveloppe prévue par la Banque mondiale, 7 millions de dollars sont destinés  à «accompagner le développement du tourisme en termes de suivi du secteur, de promotion, d’accompagnement des opérateurs, de renforcement de capacités, de développement de produits (tourisme balnéaire, d’affaires, culturel, etc.)».

Le site web signale le démarrage effectif de l’étude technique  et la sélection du cabinet devant réaliser celle d’impact environnemental. «Il attend que l’étude technique soit avancée, parce qu’il faut évaluer l’impact des solutions techniques», explique El Hadji Malick Mbaye : 1,5 million dollars sont prévus pour cette phase.

Le démarrage effectif du projet est fixé à début 2017.

«En 2003, la Banque mondiale avait approuvé un prêt d’un montant total de 56 millions de dollars devant financer le Projet de promotion des investissements privés (PPIP), dont le tourisme. En mi-2015, le portefeuille de l’institution de Bretton Woods comprenait 16 projets en cours d’exécution pour un montant total de 575 milliards de F CFA (877 millions d’euros)».
 




Dans la même rubrique :
< >

Inscription à la newsletter


Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Monnaie unique / CEDEAO Un nouveau report décrédibilisera-t-il le projet ? https://t.co/KVP93cqVxl https://t.co/gdGjUTS6gR
Mercredi 16 Août - 13:29
Ecofinance.sn : Zone UEMOA : Les soumissions hebdomadaires enregistrent une baisse de 6,4%. https://t.co/3UiIcbqyXi https://t.co/qCSvZTeuR1
Mercredi 16 Août - 13:29
Ecofinance.sn : Marché Interbancaire : Repli des transactions en juin https://t.co/IdSUZ8zRjA https://t.co/cKlEopyxqi
Mercredi 16 Août - 13:29
Ecofinance.sn : Production industrielle : Une hausse de 1,2% en juin 2017: Dans l'UEMOA, l'indice de la... https://t.co/pHv0q9N691 https://t.co/NF4jbQVLQK
Mercredi 16 Août - 12:37
Ecofinance.sn : UEMOA : Le taux d’inflation à 0,8% à fin juin 2017 https://t.co/awgtHKAMhy https://t.co/32AjMsdBbI
Mercredi 16 Août - 12:27