Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 

Les chefs d'Etat de l'UEMOA à Abidjan pour un sommet extraordinaire


Rédigé le Lundi 10 Avril 2017 à 12:06 | Lu 45 fois | 0 commentaire(s)


Les chefs d'Etat de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) se retrouvent ce lundi 10 avril 2017 à Abidjan pour un sommet extraordinaire.


Les chefs d'Etat de l'UEMOA à Abidjan pour un sommet extraordinaire
Au cours de cette rencontre qui se tient à l’invitation d'Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire, Président en exercice de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UEMOA, les dirigeants "examineront la situation économique et financière de l’Union’’.
Les questions liées à la rationalisation des organes de l’Union, dans le sens du renforcement du processus d’intégration ainsi que les aspects politiques et sécuritaires sont aussi à l'ordre du jour de ce sommet, selon la présidence ivoirienne.

La rencontre se tient un peu plus de quatre mois après la démission du président de la Commission, le Sénégalais Hadjibou Soumaré. 
M. Soumaré, qui avait bénéficié de deux prolongations de mandat, d'abord le 8 novembre 2015 lors d'un sommet ordinaire de l'UEMOA à Cotonou, au Bénin, puis une seconde fois en juin 2015, à Dakar, a jeté l'éponge le 1er décembre 2015, officiellement pour convenances personnelles.
 

En février dernier, la presse sénégalaise annonçait son remplacement par l'ancien ministre sénégalais du Budget, Abdoulaye Diop.
Mais le Niger exigerait toujours le respect d’un acte qui aurait été signé en juillet 2011 lors d’une conférence des chefs d’État de l'UEMOA, en vertu duquel le poste devait revenir à un Nigérien, à la fin du mandat courant de 2011 à 2016.
« Selon cet acte, signé par les chefs d’État, aucun autre pays que le Niger ne peut présenter de candidat. La situation est donc très claire : il suffit de respecter cette décision collégiale », expliquait à Jeune Afrique Ibrahim Yacouba, le ministre nigérien des Affaires étrangères.
C'est dire donc que le Sommet d'Abidjan s'annonce crucial pour le Bénin, le Burkina-Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger , le Sénégal et le Togo qui composent l'organisation sous-régionale.
D'ailleurs, le président de la République, Macky Sall, s'est envolé tôt ce matin vers Abidjan, la capitale économique ivoirienne.




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 19 Septembre 2017 - 17:02 Unités industrielles : 70% sont des BTP


Inscription à la newsletter


Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Unités industrielles : 70% sont des BTP https://t.co/KSrJt54Vad https://t.co/30iEWyDUkY
Mardi 19 Septembre - 17:07
Ecofinance.sn : Recensement des entreprises : 82% sont des entreprises individuelles https://t.co/lrmpKsF8dp https://t.co/jAaSWgROvV
Mardi 19 Septembre - 17:02
Ecofinance.sn : Afrique : Une étude du MAEP met le doigt sur les principaux goulets d’étranglement du... https://t.co/vyQODzkhlD https://t.co/LBY1PAeGi2
Mardi 19 Septembre - 16:13
Ecofinance.sn : BRVM : 1,14 milliard de transactions à la clôture https://t.co/igwAC48hwy https://t.co/qhzG1jzna2
Mardi 19 Septembre - 16:13
Ecofinance.sn : Burkina Faso : mémorandum d’entente pour l'importation de gaz naturel liquéfié de la... https://t.co/ECTyj9BgPu https://t.co/cqo5q46NDN
Mardi 19 Septembre - 12:37