Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 

Les chefs d'Etat de l'UEMOA à Abidjan pour un sommet extraordinaire


Rédigé le Lundi 10 Avril 2017 à 12:06 | Lu 30 fois | 0 commentaire(s)


Les chefs d'Etat de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) se retrouvent ce lundi 10 avril 2017 à Abidjan pour un sommet extraordinaire.


Les chefs d'Etat de l'UEMOA à Abidjan pour un sommet extraordinaire
Au cours de cette rencontre qui se tient à l’invitation d'Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire, Président en exercice de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UEMOA, les dirigeants "examineront la situation économique et financière de l’Union’’.
Les questions liées à la rationalisation des organes de l’Union, dans le sens du renforcement du processus d’intégration ainsi que les aspects politiques et sécuritaires sont aussi à l'ordre du jour de ce sommet, selon la présidence ivoirienne.

La rencontre se tient un peu plus de quatre mois après la démission du président de la Commission, le Sénégalais Hadjibou Soumaré. 
M. Soumaré, qui avait bénéficié de deux prolongations de mandat, d'abord le 8 novembre 2015 lors d'un sommet ordinaire de l'UEMOA à Cotonou, au Bénin, puis une seconde fois en juin 2015, à Dakar, a jeté l'éponge le 1er décembre 2015, officiellement pour convenances personnelles.
 

En février dernier, la presse sénégalaise annonçait son remplacement par l'ancien ministre sénégalais du Budget, Abdoulaye Diop.
Mais le Niger exigerait toujours le respect d’un acte qui aurait été signé en juillet 2011 lors d’une conférence des chefs d’État de l'UEMOA, en vertu duquel le poste devait revenir à un Nigérien, à la fin du mandat courant de 2011 à 2016.
« Selon cet acte, signé par les chefs d’État, aucun autre pays que le Niger ne peut présenter de candidat. La situation est donc très claire : il suffit de respecter cette décision collégiale », expliquait à Jeune Afrique Ibrahim Yacouba, le ministre nigérien des Affaires étrangères.
C'est dire donc que le Sommet d'Abidjan s'annonce crucial pour le Bénin, le Burkina-Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger , le Sénégal et le Togo qui composent l'organisation sous-régionale.
D'ailleurs, le président de la République, Macky Sall, s'est envolé tôt ce matin vers Abidjan, la capitale économique ivoirienne.




Inscription à la newsletter


Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Fluidité de la circulation : La Banque mondiale débloque 280 millions d’euros: Réduire... https://t.co/rMmsSFk5XQ https://t.co/APRJ8HxYaA
Lundi 29 Mai - 17:34
Ecofinance.sn : L'OCDE publie mardi ses perspectives sur l'entreprise et la finance: L’OCDE publie mardi... https://t.co/p8kdbvy7oJ https://t.co/C8RxjlOuaN
Lundi 29 Mai - 16:49
Ecofinance.sn : Remboursement de dettes : Le trésor public du Burkina Faso va payer ce jour 15,321... https://t.co/u0znrKk4dO https://t.co/1k935Lux3o
Lundi 29 Mai - 13:04
Ecofinance.sn : Afrique : Fléchissement des apports financiers extérieurs en 2016: Les apports... https://t.co/LSnhydv1Tz https://t.co/v9aed77fgD
Lundi 29 Mai - 12:15
Ecofinance.sn : Tewolde Gebremariam: "En Afrique, le transport aérien est le moyen de transport le plus... https://t.co/otl3Q05x64 https://t.co/1c8ShswhHr
Vendredi 26 Mai - 14:39