Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 

Le Sénégal préoccupé par la dispersion des appuis budgétaires.


Rédigé le Jeudi 9 Mars 2017 à 13:52 | Lu 91 fois | 0 commentaire(s)


Au milieu, devant les caméras, Birima Mangara, présidant la revue politique de l'Acab.


(Ecofinance.sn - Dakar) - Le ministre sénégalais en charge du Budget, Birima Mangara, a qualifié de «bénéfiques» les appuis budgétaires des partenaires techniques et financiers (Ptf). Mais le seul souci du gouvernement est le manque d’un cadre fédérateur de ces aides. Et il n’a pas manqué de leur exprimer la préoccupation du gouvernement de cette faiblesse.

«… Notre grande préoccupation est d’arriver à fédérer les Ptf autour d’une matrice unique de réformes», a-t-il fait savoir à ces derniers au cours de la revue politique de l’arrangement cadre pour les appuis budgétaires (Acab), tenue aujourd’hui, au ministère de l’Economie, des finances et du Plan (Mefp).    

M. Mangara est parti d’un constat. Le fait que chaque partenaire au développement ait sa propre sa propre matrice de mesures, généralement dans un secteur de concentration. Une dispersion qui pose au gouvernement le problème de suivi des interventions financières de leurs partenaires financiers.

«Cela ne permet pas toujours une bonne coordination dans le suivi des engagements pris avec les différents partenaires signataires de l’Acab», a-t-il souligné.

«Un projet de matrice des réformes éligibles à l’Acab de troisième génération a été stabilisé au sein de l’administration et partagé avec les équipes techniques des différents partenaires», a-t-il informé signalant qu’il porte essentiellement sur les déclinaisons des réformes prioritaires du plan Sénégal émergent (Pse).

«C’est donc une occasion à saisir pour le relever les défis d’harmonisation et de rationalisation des mesures», a-t-il insisté.

Sous ce chapitre, il a affirmé l’engagement du gouvernement à faire en sorte qu’il y ait une meilleure appropriation des enjeux de l’Acab par les ministres sectoriels concernés, lesquels devront s’impliquer également dans le suivi des mesures arrêtées de manière consensuelle avec les partenaires. 




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 21 Août 2017 - 12:16 La fin du miracle stratégique asiatique ?


Inscription à la newsletter


Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : La fin du miracle stratégique asiatique ? https://t.co/3eUnUH5ftU https://t.co/JqfnGSz1d9
Lundi 21 Août - 12:27
Ecofinance.sn : Guinée: Le FMI encourage le Plan National de Développement Économique et Social: Les... https://t.co/VrZPzAX5O9 https://t.co/fFjz1NXuHY
Lundi 21 Août - 12:09
Ecofinance.sn : Dangote cible l’Europe et les Etats-Unis https://t.co/XaPyPRaJeE https://t.co/C58gimKjgE
Vendredi 18 Août - 04:42
Ecofinance.sn : BRVM : La BRVM clôture à la baisse https://t.co/yRLh9qNGJJ https://t.co/6d6iiJ5Mig
Vendredi 18 Août - 04:23
Ecofinance.sn : EMISSIONS OBLIGATIONS DU TRESOR DU NIGER: Un taux de couverture de 80,74% https://t.co/GgsCRsJSkJ https://t.co/tpeIMMYDbS
Vendredi 18 Août - 04:23