Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 

Le Sénégal occupe la 9e place parmi les 25 pays africains les plus attractifs pour les investisseurs en 2017, selon Ernst & Young


Rédigé le Vendredi 5 Mai 2017 à 17:53 | Lu 51 fois | 0 commentaire(s)


Le Maroc est l’économie la plus attractive pour investisseurs sur le continent, alors que le Sénégal se pointe à la 9e place juste derrière l'Ile Maurice, selon l’édition 2017 de l’indice d’attractivité de l’Afrique publiée par le cabinet d’audit Ernst & Young, ce début mai.


Le Sénégal occupe la 9e place parmi les 25 pays africains les plus attractifs pour les investisseurs en 2017, selon Ernst & Young
Introduite en 2016, l’AAI (Africa Attractiveness Index) mesure l’attrait relatif des investissements de 46 économies africaines sur la base d’un ensemble équilibré de critères ciblés à court terme et à long terme. Intitulée «Connectivity redefined», cette dernière édition évalue les progrès réalisés dans les domaines de la gouvernance, la diversification, les infrastructures, les opportunités d’affaires et le développement humain ainsi que la résilience probable des économies dans le contexte des pressions macroéconomiques actuelles. 

Ainsi, le dynamisme économique et la position de pays émergent, proche de l’Europe ont fait du royaume chérifien une destination privilégiée des investisseurs en quête d’opportunités d’investissement et d’affaires. 

Le Maroc (+1) souffle la première place à la plus grande économie africaine en 2016, l’Afrique du Sud. La nation arc-en-ciel partage désormais la deuxième marche du podium avec le Kenya (+2). A noter également les bonnes places de la Côte d’Ivoire (7e, +2), l’île Maurice (8e, -3) ou le Sénégal (9, +2). 
Les pays ayant perdu le plus de places sont l’Egypte (8 places perdues), le Bénin et l’Ethiopie (6 places) et la Tunisie (5 places). 

L’étude révèle qu’au cours de la dernière année, les grandes économies en Afrique ont attiré plus d’investisseurs étrangers. Collectivement, ces marchés, à savoir l’Afrique du Sud, le Maroc, l’Egypte, le Nigéria et le Kenya, ont attiré plus de 58% des projets d’IDE en 2016. 

1-Maroc (+1), 2-Kenya (+2), 2-Afrique du Sud (-1), 4-Ghana (+2), 5-Tanzanie (+7), 6-Uganda (+7), 7-Cote d’Ivoire (+2), 8-Ile Maurice (-3), 9-Sénégal (+2), 10-Botswana (-3), 11-Egypte (-8),12-Rwanda (-3), 13-Tunisie (-5),14-Namibie (+1), 15-Algérie (+1), 16-Zambie (+1), 17-Nigeria (-2), 18-Cap Vert (+5), 19-Cameroun (+3), 20-Ethiopie (-6), 21-Burkina Faso (+0), 22-Mozambique (-2), 23-Madagascar (+1), 24-Mali (+4), 25-Bénin (-6). 




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 21 Août 2017 - 12:16 La fin du miracle stratégique asiatique ?


Inscription à la newsletter


Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : La fin du miracle stratégique asiatique ? https://t.co/3eUnUH5ftU https://t.co/JqfnGSz1d9
Lundi 21 Août - 12:27
Ecofinance.sn : Guinée: Le FMI encourage le Plan National de Développement Économique et Social: Les... https://t.co/VrZPzAX5O9 https://t.co/fFjz1NXuHY
Lundi 21 Août - 12:09
Ecofinance.sn : Dangote cible l’Europe et les Etats-Unis https://t.co/XaPyPRaJeE https://t.co/C58gimKjgE
Vendredi 18 Août - 04:42
Ecofinance.sn : BRVM : La BRVM clôture à la baisse https://t.co/yRLh9qNGJJ https://t.co/6d6iiJ5Mig
Vendredi 18 Août - 04:23
Ecofinance.sn : EMISSIONS OBLIGATIONS DU TRESOR DU NIGER: Un taux de couverture de 80,74% https://t.co/GgsCRsJSkJ https://t.co/tpeIMMYDbS
Vendredi 18 Août - 04:23