Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 

Lancement de la revue à mi-parcours du 3ième Pic entre le Sénégal et le Luxembourg


Rédigé le Mardi 3 Mai 2016 à 20:32 | Lu 64 fois | 0 commentaire(s)


Ecofinance.sn (Dakar) – Le Sénégal et le Luxembourg évaluent leur Programme indicatif de coopération.


Lancement de la revue à mi-parcours du 3ième Pic entre le Sénégal et le Luxembourg
C’est parti. Devant les nombreux acteurs (une centaine) venus répondre à leur invitation, Marion Segnana, chargée d’affaires à l’ambassade, Grand-Duché de Luxembourg et Mamour Ousmane Bâ, coordonnateur général du Programme indicatif de coopération (Pic III) entre le Sénégal et le Luxembourg, ont lancé officiellement la revue à mi-parcours (RàMP) du 3ième Pic, 2012-2016, mardi à Dakar.

Confié à un cabinet luxembourgeois, Artemis, cet exercice d’évaluation de 6 mois (mai-octobre) a pour objectif général d’«alimenter et faciliter le dialogue politique entre les deux gouvernements partenaires de manière à permettre une discussion sur les orientations et le contenu du Pic III et un dialogue pour la préparation et la formulation du prochain Pic».

De manière plus spécifique, il s’agira d’«analyser les progrès vers l’atteinte des objectifs visés par le Pic (niveau stratégique), analyser les progrès par rapport à ce qui est prévu dans les documents de programme (niveau opérationnel) et analyser l’adéquation du dispositif de mise en œuvre et de suivi et d’évaluation du Pic, y compris les modalités et instruments d’aide employés pour l’atteinte des objectifs stratégiques et opérationnels».

Pour atteindre ces objectifs, la RàMP du Pic III sera alimentée par les résultats des évaluations des programmes bilatéraux, mais également par une revue des interventions appuyées par le Luxembourg au travers de la coopération multilatérale via 8 agences onusiennes, de la coopération déléguée avec la Belgique dans le secteur de l’eau et l’assainissement rural et au travers d’appui à la société civile dans les secteurs de la décentralisation et de l’animation communautaire dans le secteur de l’eau et de l’assainissement, selon les évaluateurs.

Au nombre de 7 spécialistes qui compose l’équipe, ces évaluateurs entendent rencontrer le plus grand nombre d’acteurs (350) et d’adapter le format des réunions de la cellule de suivi et coordination (Csc), l’instance au Sénégal chargée du suivi des travaux et des échanges avec Artemis afin d’assurer le bon déroulement de la RàMP.

Sont concernés par cette évaluation, les secteurs de la santé de base, la formation professionnelle et l’insertion, le développement territorial, décentralisation et bonne gouvernance,  l’appui à l’exécution nationale, le genre et gouvernance démocratique, l’environnement, développement durable et changement climatique, ainsi que les organisations de la société civile. Ils seront évalués sur leur pertinence, leur efficacité, leur efficience et leur durabilité.

Les lieux de l’exercice sont Dakar, Louga, Saint-Louis, Matam, Thiès, Diourbel, Fatick, Kaolack et kaffrine.

Pour la mise en œuvre de cette revue, il est prévu 6 étapes clés, à savoir le dialogue politique, la préparation et le lancement de la revue et des évaluations, le recueil et l’analyse de l’information, la triangulation et la synthèse, la restitution, le rapport final et diffusion et le dialogue politique à nouveau.   

Pour être en phase avec le Plan Sénégal émergent (Pse), le Programme indicatif de coopération entre le Sénégal et le Luxembourg est prolongé jusqu’en 2017, selon Marion Segnana qui en fait la révélation à l’assistance. 




Inscription à la newsletter


Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : La République tchèque invitée à accroître ses efforts pour détecter la corruption... https://t.co/Bi3qij288H https://t.co/1GMyboq0Pb
Samedi 24 Juin - 12:53
Ecofinance.sn : Surchage à l'essieu : la Commission de l'UEMOA pointe des initiatives violant le... https://t.co/ev2MKD2pwD https://t.co/SJQxzVXKae
Samedi 24 Juin - 12:43
Ecofinance.sn : TRAIN EXPRESS REGIONAL : L’Apix décidée à accompagner les 12 000 personnes impactées https://t.co/OmdpTnqEta https://t.co/AF4DZNnCqe
Vendredi 23 Juin - 17:04
Ecofinance.sn : La course de l'Afrique contre les machines: Selon certaines estimations,... https://t.co/Qv1GJJ9cQg https://t.co/mN8Gji97NV
Vendredi 23 Juin - 16:44
Ecofinance.sn : Importations en provenance de l’UEMOA : La Côte-d’Ivoire principale fournisseur du... https://t.co/cnKxYceK0R https://t.co/vlkGBMZGxF
Vendredi 23 Juin - 14:23