Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 

L’Asutic démonte le ‘’Sénégal numérique 2016-2020’’.


Rédigé le Lundi 19 Décembre 2016 à 12:17 | Lu 85 fois | 0 commentaire(s)


ecofinance.sn (Dakar) - Le ‘’Sénégal numérique 2016-2025’’ est truffé d’informations gratuites, estime l’Asutic.


L’Association sénégalaise des utilisateurs des Tic au Sénégal (Asutic) fustige le ‘’Sénégal numérique 2016-2025’’. Partant du constat d’un manque de statistiques fiables sur l’accès aux technologies de l’information et de la communication (Tic) et sur les usages, ainsi que du recul du Sénégal dans le classement de l’Indice 2016 de développement des Tic de l’Union internationale des télécommunications (Uit), elle démonte la stratégie ‘’Sénégal numérique 2016-2025’’.  

Pour les défenseurs des usagers des Tic, il en résulte que la stratégie ‘’Sénégal numérique 2016-2025’’, qui a été adoptée, «est truffée d’affirmations gratuites, avec des approximations, non soutenues par aucun chiffre et quand on se hasarde à livrer des statistiques, les sources ne sont pas précisées».

«Et pourtant, à défaut d’avoir des statistiques actualisées fiables, il était possible d’utiliser celles de 2009 qui fournissent des informations pertinentes. En effet, à titre d’exemple, cette enquête nationale sur les Tic dont les résultats ont été partagés en 2010, révèle entre autres que 87 pour cent des sénégalais n’utilisent pas l’ordinateur, 91,5 pour cent n’utilisent pas l’internet couramment, 96 pour cent n’ont pas internet à domicile, 85,5 pour cent n’ont pas de téléphone fixe et enfin que 85,75 pour cent ont un téléphone mobile», poursuit l’Asutic.

«Ces données, prouvent d’abord, encore une fois, la réalité implacable du niveau de développement extrêmement faible des Tic au Sénégal, malgré les discours élogieux des autorités sur leur état de santé, ensuite elles donnent des indications claires sur les urgences et priorités dans l’élaboration de toute stratégie développement des TIC. Il en est tout autre de celles énoncées dans la stratégie adoptée par le gouvernement du Sénégal», poursuit-elle.

«Ainsi, la stratégie ‘’Sénégal Numérique 2016 – 2025’’ élaborée dans une totale méconnaissance de la réalité Tic au Sénégal, dépourvue de toute base scientifique, légère et vague quant aux objectifs stratégiques, ne saurait être un référentiel pertinent pour le développement de l’économie numérique», indique-t-elle.

Pour l’Asutic, «la validation de cette stratégie révèle le manque de rigueur et la légèreté du ministère des Postes et Télécommunications du Sénégal sur sa mission de veiller au développement d’un secteur des télécommunications performant, de favoriser le développement de l’industrie des Tic, et de créer un environnement favorable à la création de richesses et d’emplois dans le secteur des Tic, quoique le projet de doter enfin le Sénégal d’une feuille de route après tant d’années, est à saluer».
Elle qualifie de fantaisistes et d’illusoires les objectifs de cette stratégie.
 
«En vertu de tout ce qui précède, les objectifs contenus dans cette stratégie, d’atteindre la 4e place en Afrique et au moins la 90 e place mondiale dans l’indice développement des Tic de l’Iut, la contribution du numérique au produit intérieur brut (Pib) à hauteur de 10 pour cent avec ­la création de 216 000 emplois d’ici 2025, sont plus que fantaisistes et illusoires», souligne-t-elle.
 
«Nous irons plutôt à l’horizon 2025 à reculons, au grand dam du peuple sénégalais. Le rapport 2016 de l’Iut est un indice de plus de cette dynamique de régression du Sénégal enclenchée depuis 2012», conclu-t-elle sur ce point.




Inscription à la newsletter


Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : La République tchèque invitée à accroître ses efforts pour détecter la corruption... https://t.co/Bi3qij288H https://t.co/1GMyboq0Pb
Samedi 24 Juin - 12:53
Ecofinance.sn : Surchage à l'essieu : la Commission de l'UEMOA pointe des initiatives violant le... https://t.co/ev2MKD2pwD https://t.co/SJQxzVXKae
Samedi 24 Juin - 12:43
Ecofinance.sn : TRAIN EXPRESS REGIONAL : L’Apix décidée à accompagner les 12 000 personnes impactées https://t.co/OmdpTnqEta https://t.co/AF4DZNnCqe
Vendredi 23 Juin - 17:04
Ecofinance.sn : La course de l'Afrique contre les machines: Selon certaines estimations,... https://t.co/Qv1GJJ9cQg https://t.co/mN8Gji97NV
Vendredi 23 Juin - 16:44
Ecofinance.sn : Importations en provenance de l’UEMOA : La Côte-d’Ivoire principale fournisseur du... https://t.co/cnKxYceK0R https://t.co/vlkGBMZGxF
Vendredi 23 Juin - 14:23