Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 

Forum économique irano-malien : un partenariat gagnant-gagnant


Rédigé le Vendredi 29 Juillet 2016 à 14:11 | Lu 156 fois | 0 commentaire(s)


Ecofinance.sn (Dakar) - Le ministre de la Promotion de l’Investissement et du Secteur privé, Konimba Sidibé, a présidé, hier, à l’hôtel Salam, la cérémonie d’ouverture du Forum économique irano-malien, en présence de nombreux opérateurs économiques des deux pays.


Forum économique irano-malien : un partenariat gagnant-gagnant
Ce forum d’un seul jour, organisé à l’occasion de la visite du ministre iranien des Affaires étrangères, Mohamed Javad Zarif, accompagné d’une forte délégation, a permis aux participants de discuter directement des opportunités d’investissement et de nouer des partenariats « gagnant-gagnant ».

Mohamed Javad Zarif qui, dans le cadre d’une tournée africaine, a visité le Nigeria, le Ghana, la Guinée-Conakry et le Mali, était accompagné d’un aéropage d’hommes d’affaires et de représentants du monde diplomatique. Pour la troisième tournée du ministre iranien sur le continent, en quelques mois, l’économie est au cœur du voyage.

A travers cette tournée en Afrique, qui prendra fin ce samedi 30 juillet, le chef de la diplomatie iranienne cherche à nouer et renforcer les liens économiques avec ces quatre pays visités et trouver en eux des alliés diplomatiques, en vue de faciliter la levée entière des sanctions internationales contre l’Iran.

Selon Majid Gharbani Faraz, conseiller commercial du ministre iranien des Mines et de l’Industrie, « une trentaine de grandes sociétés (de son pays) dans les domaines du BTP, de la pharmacie, de l’industrie, de la formation, de l’énergie, etc. font partie de la délégation. Nous invitons le secteur privé iranien à venir investir au Mali pour deux raisons : le Mali est important en Afrique de l’Ouest et c’est un pays musulman ».

La visite de cette forte délégation iranienne, selon le ministre Sidibé, prouve que notre pays est en train de devenir une destination sûre. « Car le Mali, a-t-il expliqué, s’est résolument engagé dans la voie de la paix, avec la signature de l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale et est sorti de la grave crise économique occasionnée par la crise sécuritaire et politique de l’année 2012. Le cadre macroéconomique est resté stable et la croissance économique a vite repris pour atteindre à nouveau des taux élevés de 5 à 6% par an. Ces taux placent notre pays parmi les champions de la croissance économique au niveau mondial », a assuré Konimba Sidibé.

Selon le ministre Sidibé, cela a été rendu possible pour trois raisons : d’abord l’économie malienne dispose de nombreuses opportunités de développement intéressantes dans l’agriculture et l’élevage, l’agro-industrie, l’énergie, les mines et les infrastructures ; ensuite le gouvernement du Mali a mis en œuvre des politiques de stabilisation macroéconomique, à travers notamment l’amélioration du climat des affaires et l’amélioration de l’incitation à l’investissement. Enfin, et en conséquence de tout cela, les opérateurs économiques privés ont repris confiance en notre pays et l’investissement privé national comme étranger a fortement repris.

Les liens diplomatiques entre les deux pays sont forts depuis 30 ans. Une ambassade iranienne a d’ailleurs ouvert ses portes à Bamako en 1988. « L’Iran reprend sa place dans le concert des Nations de manière efficace. Ce pays est aussi impliqué dans les domaines de la santé et de l’humanitaire », a  dit, pour sa part,  le ministre malien de la Défense et des anciens combattants, Tiéman Hubert Coulibaly, assurant l’intérim de son collègue des Affaires étrangères.




Inscription à la newsletter


Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Fluidité de la circulation : La Banque mondiale débloque 280 millions d’euros: Réduire... https://t.co/rMmsSFk5XQ https://t.co/APRJ8HxYaA
Lundi 29 Mai - 17:34
Ecofinance.sn : L'OCDE publie mardi ses perspectives sur l'entreprise et la finance: L’OCDE publie mardi... https://t.co/p8kdbvy7oJ https://t.co/C8RxjlOuaN
Lundi 29 Mai - 16:49
Ecofinance.sn : Remboursement de dettes : Le trésor public du Burkina Faso va payer ce jour 15,321... https://t.co/u0znrKk4dO https://t.co/1k935Lux3o
Lundi 29 Mai - 13:04
Ecofinance.sn : Afrique : Fléchissement des apports financiers extérieurs en 2016: Les apports... https://t.co/LSnhydv1Tz https://t.co/v9aed77fgD
Lundi 29 Mai - 12:15
Ecofinance.sn : Tewolde Gebremariam: "En Afrique, le transport aérien est le moyen de transport le plus... https://t.co/otl3Q05x64 https://t.co/1c8ShswhHr
Vendredi 26 Mai - 14:39