Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 

Environnement : Une vraie opportunité pour l'Afrique et le reste du monde


Rédigé le Jeudi 20 Juillet 2017 à 15:29 | Lu 45 fois | 0 commentaire(s)


L'environnement est une source d'opportunité pour tous et partout. Tel est le message qu'Ibrahim Thiaw, le Directeur exécutif adjoint du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), a souhaité transmettre lors de son passage à New York.




Environnement : Une vraie opportunité pour l'Afrique et le reste du monde
( Ecofinance.sn Dakar ) - Participant au Forum politique de haut-niveau sur le développement durable, Thiaw, dont le bureau est basé à Nairobi, a souligné que l'Afrique est un continent en transition qui voit l'environnement comme une chance pour son développement. 

«Beaucoup de jeunes bien formés entrent sur le marché du travail et découvrent à travers l'environnement une opportunité d'innover, de créer des emplois et de faire des affaires», a-t-il dit dans un entretien accordé à ONU info. 
Pour le Directeur exécutif adjoint, la combinaison de la technologie et de l'environnement peut créer d'énormes opportunités, non seulement en Afrique, mais aussi à travers le monde. 

«D'ici 10 ans, vous n'aurez plus de compte bancaire, votre compte sera sur votre téléphone mobile. D'ici 10 ans, nous n'aurons plus de carte bancaire, car la numérisation du commerce est en cours. C'est au Kenya que la première transaction financière s'est faite sur un téléphone mobile et cela marche énormément bien», a donné comme exemples Thiaw rappelant qu'avec la plus forte pénétration cellulaire, «l'Afrique est un continent qui est particulièrement ouvert aux technologies». 

La semaine dernière, 15 start-ups africaines ont été récompensées la semaine par le PNUE pour leurs innovations respectueuses de la planète, démontrant que « l'environnement n'est pas un fardeau, que c'est du business et qu'il y a des opportunités pour créer des emplois et de la richesse ». 

De même, IbrahimaThiaw a déploré la quantité extraordinaire de nourriture qui finit en déchets alors que les besoins alimentaires des populations les plus pauvres restent très importants. « L'ODD 12 requiert que l'on réduise de moitié les pertes alimentaires d'ici 2030 et nous sommes très loin de cet objectif », a-t-il constaté.

 




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 15:45 PSE : Paris renouvelle son engagement



Inscription à la newsletter




Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Sénégal: Alerte d’attentat terroriste : Quel impact sur la destination?: « Mieux vaut prévenir que guérir »,...… https://t.co/wQZIH1kk1H
Vendredi 20 Octobre - 21:01
Ecofinance.sn : Le fisc allemand réclame 19,1 millions d'euros à la Fédération allemande de football: La Fédération allemande va... https://t.co/waWxL8qm2R
Vendredi 20 Octobre - 17:25
Ecofinance.sn : PSE : Paris renouvelle son engagement: La France a promis jeudi de continuer à contribuer au financement du Plan...… https://t.co/76Y8kZSAFM
Vendredi 20 Octobre - 17:15
Ecofinance.sn : Commerce extérieur : Repli des produits à l’importation de 3% en Août https://t.co/tIRYecJktU
Vendredi 20 Octobre - 15:10
Ecofinance.sn : Alimentation en eau potable de Dakar, Thiès, Petite Côte : Les besoins estimés à 963 000m3/ jour à l’horizon 2035… https://t.co/dpJJpXsIkT
Vendredi 20 Octobre - 13:49