Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 

E-commerce : de réels atouts pour le Sénégal, estiment des experts


Rédigé le Jeudi 18 Mai 2017 à 16:33 | Lu 173 fois | 0 commentaire(s)


Le numérique est un secteur porteur pour un pays comme le Sénégal, où plus de 97% des petites et moyennes entreprises évoluent dans l'informel, estiment certains experts, lors d’un panel organisé par Africa performance institut.


 «Le Sénégal dispose d’une législation sur les tractations électroniques. Nous devons aller plus loin que cela par une loi qui régisse le commerce numérique ou digitale et en accompagnant les petites et moyennes entreprises (Pme) innovantes, en leur facilitant l’accès au crédit, car c’est un secteur particulièrement concurrentiel », a expliqué Abdallah Cissé, professeur de droit à  l’université Cheikh Anta Diop de Dakar. Il estime que le Sénégal dispose d’atouts pour développer le commerce numérique avec 97% des entreprises  évoluant dans le secteur informel.
 
«L’ubérisation n’est rien d’autre que la normalisation de l’informel», a poursuivi le Pr Cissé, lançant un vibrant plaidoyer pour qu’on arrête la stigmatisation des   acteurs du secteur informel.
 
Quant à Ousmane Sy Ndiaye, secrétaire exécutif de l’Unacois, il voit beaucoup de similitudes entre le Sénégal et l’Inde, un pays où le commerce digital ou E-Commerce est en train de connaître un très grand boum.
 
Selon lui, ce qui reste à faire, c’est d’instaurer la confiance entre les acteurs.Il estime d’ailleurs que le commerce numérique n’est pas différent du commerce traditionnel.
 
«Pour le développement du E-commerce, la confiance entre les acteurs est extrêmement déterminant », a-t-il déclaré, soulignant les progrès notés dans la livraison à domicile malgré les problèmes d’adressage qui perdurent. Son souhait est que ce modèle soit mis à l’échelle dans divers autres secteurs, comme le transport de marchandises.
 
Les intervenants à ce panel qui sont tous d’accord sur le fait que le E-commerce est une opportunité pour le Sénégal, ont plaidé, toutefois, pour la protection des consommateurs et l’accroissement des investissements dans ce secteur d’avenir.




Dans la même rubrique :
< >

blog Ecofinance
le 16/11/2017

IDE : pour plus de flux, il faut réduire les risques selon la Banque mondiale

La Banque mondiale a récemment rendu public un...


Inscription à la newsletter




Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Air Sénégal passe une commande de deux A330neo: Air Sénégal voit grand. Selon Airbus, la compagnie nationale a pass… https://t.co/1pSxV5x04q
Jeudi 16 Novembre - 16:29
Ecofinance.sn : Teyliom Logistics, gestionnaire du Cargo Village de l'AIBD,: Teyliom Logistics, filiale du Groupe Teyliom est le ge… https://t.co/MZXhgOhrxl
Jeudi 16 Novembre - 15:59
Ecofinance.sn : Zimbabwe : la « providentielle » mesure d'ouverture de Harare à la veille de la sortie de l' https://t.co/KStnSaDq8U https://t.co/DbqL6hLxA3
Jeudi 16 Novembre - 10:29
Ecofinance.sn : ENVIRONNEMENT : L’Afd et le Fonds vert climat signent un accord-cadre: L’Agence française de développement et le Fo… https://t.co/o3EPK0M3l9
Jeudi 16 Novembre - 10:18
Ecofinance.sn : Récupération du plastique : Proplast industrie lance son label « social plastic label Recupl https://t.co/s9CpqXv7k8 https://t.co/5TU165Cl4J
Jeudi 16 Novembre - 10:08