Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 

Croissance des entreprises : 91% des PDG africains confiants


Rédigé le Vendredi 5 Mai 2017 à 13:28 | Lu 47 fois | 0 commentaire(s)


Les incertitudes économiques et socio-politiques actuelles en Afrique n’entament guère le moral des entreprises du continent.


Croissance des entreprises : 91% des PDG africains confiants
De nombreuses entreprises continuent en effet à faire preuve d'optimisme quant au potentiel de croissance du continent. D’après l'enquête de PwC menée sur l'ensemble du continent, «91 % des PDG croient dans les perspectives de croissance de leur entreprise à moyen terme». «C'est le niveau de confiance le plus élevé relevé depuis que nous avons commencé notre enquête auprès des PDG africains, en 2012 », déclare Hein Boegman, directeur de PwC Afrique.

Il en a fait le constat lors d'un point presse organisé par PwC à l'occasion du Forum économique mondial sur l'Afrique 2017 qui s'est tenu à Durban. Il a saisi l’occasion pour évoquer les difficultés et les opportunités auxquelles sont confrontés les PDG africains.

«L'une des raisons de l'optimisme des PDG africains réside dans leur tendance à voir le bon côté des choses et à saisir les opportunités que peut apporter l'incertitude», explique un communiqué de presse.
 
«Alors que la croissance est au mieux modérée, les PDG reconnaissent que s'ils souhaitent élargir leurs marchés et leur clientèle, ils doivent non seulement se concentrer sur la croissance organique et les réductions de coût, mais aussi insister sur l'investissement dans des alliances stratégiques et des coentreprises», ajoute le document.

Un bémol, cependant :  «malgré leur optimisme vis-à-vis de la croissance, les PDG restent inquiets face à l'incertitude entourant la croissance économique et à son impact sur leurs entreprises».
 
 «La création et la gestion d'une entreprise sur le continent peuvent être très profitables, autant que risquées. Pour les PDG africains, les temps sont durs sur ce territoire où les infrastructures restent problématiques, où il est compliqué de trouver et de garder des talents pour son activité, où travailler avec les gouvernements comporte de nombreux obstacles et où il faut aussi gérer les plans de croissance sur l'ensemble du continent », explique M. Boegman.

«Aujourd'hui, les chefs d'entreprise ne peuvent plus se contenter de diriger leur société à travers un environnement difficile et complexe, ils doivent s'adapter rapidement aux changements », déclare Dion Shango, directeur de PwC Sud Afrique.
Les PDG vont devoir se concentrer sur leurs stratégies d'entreprise et leurs process et jouer un rôle au sein de la communauté au sens large. Ils devront également tenir compte de l'évolution des attentes et des exigences des parties prenantes actuelles et à venir

Anne Eriksson, partenaire régionale senior pour PwC en Afrique de l'Est, explique que «la politique réglementaire peut aussi freiner la croissance des entreprises, qui doivent alors réduire leurs coûts». D'un autre côté, les changements de réglementation peuvent aussi favoriser un développement stratégique rapide des entreprises.

Malgré le ralentissement, les avancées économiques et sociales sont nombreuses en Afrique. Certaines évolutions significatives pourraient être synonymes de nouvelles opportunités et de bénéfices pour les entreprises, les gouvernements et la population.
 
Dans tous les secteurs, le rythme de l'innovation en Afrique entraîne plus de collaboration et de convergence. Toutefois, afin de garantir sa croissance et d'exprimer tout son potentiel, l'Afrique devra affronter les conséquences politiques et économiques du changement climatique, ainsi que l'instabilité sécuritaire et politique de certaines de ses régions.




blog Ecofinance

Inscription à la newsletter




Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Première cotation de NSIA Banque Côte d’Ivoire le 24 octobre: La première cotation de la... https://t.co/kpqUPPx1Bp https://t.co/yCivrbQJmB
Lundi 16 Octobre - 14:19
Ecofinance.sn : VISITE AU SENEGAL : Le président du Burkina Faso impressionné par l’AIBD et le TER https://t.co/YW9rQNi9GS https://t.co/RQVK4iEmCM
Lundi 16 Octobre - 11:49
Ecofinance.sn : Avec l'inauguration d'Owendo, le Gabon veut se replacer sur la carte maritime de... https://t.co/iUouh1hxb9 https://t.co/8TaaOMdsKS
Lundi 16 Octobre - 11:38
Ecofinance.sn : FORUM DE L'ENTREPRENEURIAT : La Fondation Tony Elumelu organise la plus grande rencontre... https://t.co/hN8Wr63qhS https://t.co/yC8sY3lAqY
Lundi 16 Octobre - 11:33
Ecofinance.sn : 22 milliards pour la réhabilitation de la route Goudiry-Kidira https://t.co/0kjH2p58Gx https://t.co/IR0ASzFGhd
Lundi 16 Octobre - 11:23