Connectez-vous S'inscrire
Ecofinance.sn
 

Chute des prix des produits alimentaires en 2016.


Rédigé le Jeudi 12 Janvier 2017 à 11:04 | Lu 68 fois | 0 commentaire(s)


L’Indice des prix des produits alimentaires reste stable en décembre malgré une forte baisse des prix du sucre.


Ecofinance.sn (Dakar) -  En 2016, les prix des principaux produits alimentaires ont baissé pour la cinquième année consécutive, affichant une moyenne de 161, 6 points pour l'année dans son ensemble, soit 1,5 pour cent de moins qu'en 2015, indique le Fonds des nations-unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao) dans un note publiée aujourd’hui.

«Des récoltes abondantes et de bonnes perspectives concernant les céréales de base compensent une pression à la hausse des produits tropicaux sur l'Indice FAO des prix des produits alimentaires, à l'image du sucre et de l'huile de palme dont la production a été affectée par le phénomène El Niño», souligne le document.

«En décembre, l'Indice affichait une moyenne de 172 points, identique à celle de novembre», rappelle-t-elle.

L'Indice Fao des prix des produits alimentaires est un indice pondéré par les échanges commerciaux qui permet de suivre l'évolution des prix des cinq principaux groupes de produits alimentaires sur les marchés internationaux, à savoir les principales céréales, les huiles végétales, les produits laitiers, la viande et le sucre.

Selon la Fao, l'année 2016 a été marquée par une baisse constante des prix des céréales, qui ont chuté de 9,6 pour cent depuis 2015 et de 39 pour cent par rapport à leur niveau record enregistré en 2011. Au même moment, les prix du sucre et des huiles végétales ont respectivement augmenté de 34,2 pour cent et de 11,4 pour cent cette année.

«Les incertitudes économiques, y compris les fluctuations des taux de change vont probablement encore plus peser sur les marchés alimentaires cette année», a déclaré Abdolreza Abbassian, économiste principal à la Fao.

Elle précise que les prix des céréales restent stables en décembre tandis que celui des produits laitiers et des huiles végétales augmentent.

«L'Indice Fao des prix des céréales, globalement stable depuis septembre, a augmenté de 0,5 pour cent au cours du mois de décembre, une situation favorisée par la hausse des cotations de riz et de maïs et des estimations de production revues à la hausse en Australie, au Canada et en Russie qui ont contribué à faire baisser les prix du blé», explique-t-elle.

Selon la fao, L'Indice Fao des prix des huiles végétales a augmenté de 4,2 pour cent depuis novembre, réalisant un gain annuel à deux chiffres pour atteindre son plus haut niveau depuis juillet 2014. Les cotations d'huile de palme et de soja ont augmenté, pour la première, en raison de la faiblesse des réserves mondiales et de stocks restreints et pour la seconde, du fait des perspectives anticipant une utilisation accrue de soja dans les secteurs ayant recours aux biocarburants en Amérique du Nord et du Sud.

L'Indice Fao des prix des produits laitiers a également augmenté de 3,3 pour cent depuis novembre, principalement en raison d'une hausse des prix du beurre, du fromage et du lait entier en poudre et d'une production restreinte en Union européenne et en Océanie.

 L'Indice Fao des prix du sucre, bien qu'en hausse de près d'un tiers sur l'année, a baissé de 8,6 pour cent lors du dernier mois de 2016. Cette forte baisse s'explique principalement par un affaiblissement constant du real brésilien face au dollar américain et par des prévisions annonçant une hausse de 18 pour cent de la production de sucre dans le centre sud du Brésil, la principale région productrice de canne à sucre du pays. 

L'Indice Fao des prix de la viande a baissé de 1,1 pour cent depuis novembre. En 2016, sa valeur moyenne affichait une baisse de 7 pour cent par rapport à 2015, principalement en raison de la chute des prix internationaux de viande bovine et de volaille.
 




Inscription à la newsletter


Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Afrique - Industrie : "Libérer le potentiel des entrepreneurs": ​"Plus que jamais, les... https://t.co/UTiUHrsEVK https://t.co/IPTxY2Gpef
Mardi 23 Mai - 18:18
Ecofinance.sn : Commerce : Un atelier sur les opportunités d’exportation aux USA s’ouvre à Dakar: En mai... https://t.co/32MvTmxvtF https://t.co/rsdSqZ9uPj
Mardi 23 Mai - 18:08
Ecofinance.sn : Lettre ouverte au président de la République Crise du secteur de la presse: Agir pour la... https://t.co/nOVWiAKk5z https://t.co/XnB19vj2k1
Mardi 23 Mai - 13:59
Ecofinance.sn : La BRVM connaît sa pire séance depuis le début 2017: La dernière mutinerie des soldats... https://t.co/96ftm09ZUk https://t.co/5IV4DbY7cT
Mardi 23 Mai - 13:19
Ecofinance.sn : Croissance des enfants : Au Sénégal, une nouvelle approche infléchit la courbe des... https://t.co/GQIdTY4J2M https://t.co/M8aYWXUKSA
Lundi 22 Mai - 16:14