Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 

Cette décision va relancer le débat sur la digitalisation de la monnaie en Inde.


Rédigé le Jeudi 19 Janvier 2017 à 10:39 | Lu 77 fois | 0 commentaire(s)


La décision indienne relative à la disparition des billets de banque va relancer le débat sur la digitalisation de la monnaie.


(Ecofinance.sn - Dakar) - Le mois de novembre 2016 n’a pas été de tout repos pour les indiens, ce peuple d’Asie du sud. Alors que les citoyens vaquent normalement à leurs différentes occupations, le premier ministre  chef du gouvernement surprend tout le monde et rend la décision de démonétiser et de digitaliser la monnaie.
 
En accord avec son gouvernement, l’homme fort de new-delhi propose une mesure qui suspende définitivement les gros billets de banque pour laisser place aux moyens de paiement électronique. Une décision qu’il justifie par une volonté gouvernementale de lutter activement contre la corruption et les évasions fiscales qui empêchent au pays d’avancer sur le plan économique.
 
Mr. Narendra qui entend ainsi lutter contre “l’argent noir” - terme qui concerne les transactions effectuées en dehors des circuits officiels et qui pourraient équivaloir à 20 pour cent du produit intérieur brut (Pib) - veut entre autres, éliminer les billets de contrefaçon qu’utilisent selon lui, les ennemis de l’inde pour financer les actes de violence.
 
Cette décision ne pouvait cependant pas rester sans conséquence puisque 85 pour cent des échanges se font en cash dans ce pays.
 
La décision du gouvernement touche 24 milliards de billets, soit 86 pour cent des coupures en circulation. Les billets au cœur de cette action sont ceux de 500 (4 511 Fcfa) et de 1000 roupies (9 022 Fcfa) qui représentent selon les propos du ministre : «un danger pour notre économie».
 
L’application de la décision du premier ministre ne s’est pas fait attendre puisque dès le lendemain de l’annonce, les billets mises en question n’étaient plus valides et donc tous les citoyens qui en disposaient ne pouvaient plus les utiliser.
 
Cette situation a mis toutes les populations en émois. En effet, entre la mise en place des procédures d’accompagnement et la rapidité d’application de la mesure, la décision a créé un tollé général tant au niveau des banques que de certains usagers.
 
Les populations n’ont d’ailleurs pas manqué l’occasion de manifester leur mécontentement à travers des descentes terrains. Les actions entreprises ont permis au gouvernement de revenir sur sa décision et de proposer une nouvelle échéance pour tous ceux qui disposent encore de ces billets.
 
S’il est vrai que la mesure n’est pas appréciée par certains citoyens qui estiment qu’il fallait attendre et permettre à chacun de se débarrasser des billets en circulation, des experts la jugent d’utile pour un pays en construction économique.
 
«Voici une réelle opportunité que nous avons pour lancer notre économie; grâce à cette mesure, le pays pourra désormais sécuriser ses finances et donc empêcher aux délinquants d’effectuer leurs sales besognes», déclarait un économiste réputé du pays. Cette décision de digitaliser la monnaie devrait surtout bénéficier aux startups qui occupent une place et non des moindres dans l’économie nationale.
 
L’inde est un pays d’Asie du Sud. Le pays dont l’économie est estimée à 2.1 milliards de dollars, est devenu la troisième puissance économique asiatique et son industrie technologique est en pleine essor. Selon la Nasscom (National Association of Software and Services Companies), l’Inde constituera le 2ème écosystème de start-up informatiques de la planète d’ici 2018. Le pays compte déjà parmi les marchés de services informatiques qui enregistrent la plus forte croissance mondiale.





Inscription à la newsletter




Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : 21 393 certificats d'origine délivrés en 2016, (ASEPEX): (Ecofinance.sn Dakar) - En... https://t.co/Oc9p9aE3rD https://t.co/yae49vCp5q
Mardi 17 Octobre - 14:40
Ecofinance.sn : Notation financière : WARA affirme la note de Total Sénégal à A- pour sa troisième... https://t.co/Qnd4XXHWYU https://t.co/C5D6OvTjgf
Mardi 17 Octobre - 14:30
Ecofinance.sn : Total Sénégal : Fractionnnement des actions dans un rapport 01 action ancienne pour 10... https://t.co/EGhtPT0Yqi https://t.co/rLRq5D8Of0
Mardi 17 Octobre - 12:35
Ecofinance.sn : Bourse : La BRVM clôture à la baisse Mardi 17 Octobre 2017: La Bourse Régionale des... https://t.co/xs94eYknuO https://t.co/BSAY8UtIy7
Mardi 17 Octobre - 12:20
Ecofinance.sn : L'Afrique est-elle encore en plein essor ?: Entre 2000 et 2014, l'Afrique a connu une... https://t.co/dyJvThUN5c https://t.co/HaHITNS3u3
Mardi 17 Octobre - 11:29