Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 

Au sommaire des pages éco cette semaine : une enquête inédite sur l’arachide au Sénégal


Rédigé le Lundi 11 Juillet 2016 à 21:45 | Lu 58 fois | 0 commentaire(s)


Ecofinace.sn - (Dakar) Rien ne va plus dans la filière arachidière au Sénégal. Si le fleuron du pays souffre depuis de longues années, la dernière saison a été particulièrement difficile pour les industriels, qui voient les graines leur échapper au profit d’acheteurs chinois notamment.


Au sommaire des pages éco cette semaine : une enquête inédite sur l’arachide au Sénégal
Dans sa nouvelle édition (n°2896 disponible à la vente en kiosques et en ligne), Jeune Afrique livre une analyse inédite et sans concession des responsabilités des différents acteurs de la filière. Le magazine revient sur les erreurs qui ont mené à la situation de crise actuelle et sur ses conséquences au-delà du secteur arachidier : sur l’industrie locale et sur l’activité économique nationale. Le magazine propose également des pistes de solutions crédibles pour une situation qui n’a que trop duré.

Dans les indiscrets, Jeune Afrique revient sur le conflit entre Total et l’Algérie au sujet de taxation des « profits exceptionnels » et livre des détails exclusifs sur la stratégie du groupe français pour l’emporter. Découvrez également les nouveaux projets de la plateforme aéroportuaire d’Abidjan, les ambitions d’un nouvel acteur du capital-investissement en Afrique de l’Ouest et les coulisses de la bataille que livre l’opérateur télécoms Orange dans l’Océan indien.

Dans la section Entreprises & marchés, l’hebdomadaire décrypte la décision du mastodonte anglo-australien Rio Tinto de geler le projet minier de Simandou en Guinée : quels sont les motifs réels de cette décision ? Quels réponses peut y apporter le gouvernement guinéen ? Quelles conséquences pour l’industrie minière locale et africaine ? La réponse dans le nouveau numéro de Jeune Afrique.

Le magazine présente également une enquête sur la stratégie du groupe chinois StarTimes en Afrique. Dans ce reportage réalisé à Pékin, les équipes de Jeune Afrique sont allées à la rencontre de la direction du puissant conglomérat audiovisuel qui veut s’imposer sur le marché de la TNT en Afrique.

Le décideur de la semaine est Shivani Siroya, patronne d’InVenture, une start-up qui permet aux personnes non bancarisée d’acquérir une identité financière grâce à leur smartphone. Une solution qui a fait près de 100 000 convertis au Kenya. Et qui pourrait bientôt faire ses preuves à travers le continent.

 




Inscription à la newsletter


Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Microfinance : 702 SFD recensés en 2016: Au cours de l'année 2016, souligne le rapport... https://t.co/vcH2EPmBCW https://t.co/YB1Ra6vHHi
Mardi 27 Juin - 16:18
Ecofinance.sn : Uemoa : Hausse de 18% des crédits octroyés par le secteur de la microfinance: L’encours... https://t.co/gqDFj8zGnw https://t.co/29HHgSW328
Mardi 27 Juin - 15:28
Ecofinance.sn : Maroc : Une étude sur «l’entrepreneuriat en régions» lancée: Le cabinet Generescence... https://t.co/ntOuYOUx1O https://t.co/7BtxJn9jss
Mardi 27 Juin - 15:08
Ecofinance.sn : Boeing remporte la baille du Bourget: Cette année, c’est le constructeur américain Boeing qui a remporté la... https://t.co/1c1PjQIshQ
Mardi 27 Juin - 11:02
Ecofinance.sn : La République tchèque invitée à accroître ses efforts pour détecter la corruption... https://t.co/Bi3qij288H https://t.co/1GMyboq0Pb
Samedi 24 Juin - 12:53