Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 

Atelier régional de formation sur la nouvelle méthodologie d’évaluation du Gafi.


Rédigé le Lundi 6 Mars 2017 à 13:35 | Lu 67 fois | 0 commentaire(s)


Le Giaba forme ses membres sur la nouvelle méthodologie d’évaluation du Gafi dans la région.


(Ecofinance.sn - Dakar) - Le Groupe intergouvernemental d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique de l’Ouest (Giaba), en partenariat avec le Groupe d’action financière (Gafi), organisera un atelier régional de formation sur la nouvelle méthodologie d’évaluation du Gafi, au Holiday Inn Airport Hotel, à Accra, Ghana, du 20 au 24 mars 2017, annonce un communiqué de l’organisation.

La formation vise les acteurs de la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme (Lbc/Ft) issus des autorités compétentes pertinentes : cellules de renseignement financier, agences de régulation, banques centrales et agences de répression criminelle, conformément à la composition d’une équipe d’évaluation recommandée par le Gafi.

Il y aura donc des représentants des secteurs financier, juridique et de répression criminelle / opérationnel venant des seize (16) États membres du Giaba. Des représentants du Gafi et des Etats membres du Groupe d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique centrale (Gabac) prendront également part à l’atelier.

La formation sera animée par une équipe d’experts et de praticiens venant des secrétariats du Gafi et du Giaba à travers des communications, des échanges d’expériences et des exercices de simulation en groupes restreints.

Un aspect fondamental du mandat du Giaba est de mener des exercices d’évaluation mutuelle dans ses États membres afin de déterminer la conformité technique et l’efficacité de leurs dispositifs de lutte contre le blanchiment de capitaux, le financement du terrorisme et le financement de la prolifération des armes de destruction massive, au regard des normes internationales admises en la matière, en particulier les recommandations du Gafi.

En effet, les recommandations du Gafi définissent un cadre exhaustif et cohérent de mesures que les pays devraient mettre en œuvre pour lutter efficacement contre le blanchiment de capitaux, le financement du terrorisme et le financement de la prolifération des armes de destruction massive.

Le processus d’évaluation est encadré par la méthodologie du Gafi, qui permet d’évaluer  la conformité technique et l’efficacité des dispositifs de Lbc/Ft en se référant aux normes et standards internationaux, suivant des processus et procédures d’évaluation mutuelle.

Le processus d’évaluation mutuelle permet au Giaba et à ses partenaires de déterminer le type d’assistance technique indispensable aux États membres pour renforcer leurs mesures contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme.

Il est dès lors d’un grand intérêt pour le pays évalué, étant donné qu’il fournit des informations à la communauté internationale sur l’intégrité et la solidité des cadres financiers, juridiques et de gouvernance du pays, et sert donc de tremplin pour attirer les investissements directs étrangers.

L’atelier de formation qui s’inscrit dans le cadre de la préparation du second cycle d’évaluation mutuelle des États membres du Giaba, vise à renforcer les capacités des participants en vue de leur permettre de participer aux missions d’évaluations mutuelles en se basant sur les critères de la nouvelle méthodologie d’évaluation du Gafi.

La participation du Gafi à cet atelier de formation vise à assurer une cohérence et la qualité dans la formation des évaluateurs sur l’ensemble du réseau mondial de Lbc/Ft.

Il est attendu que la formation permette au Giaba de se doter d’un pool d’évaluateurs efficaces qui prendra part à son second cycle d’évaluation mutuelle. Le but est également d’accroitre le nombre d’évaluateurs formés dans les États membres du Giaba, pour améliorer la qualité des évaluations mutuelles et assurer la production en temps opportun de rapports de qualité qui soient objectifs et concis.
 





Inscription à la newsletter




Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : 21 393 certificats d'origine délivrés en 2016, (ASEPEX): (Ecofinance.sn Dakar) - En... https://t.co/Oc9p9aE3rD https://t.co/yae49vCp5q
Mardi 17 Octobre - 14:40
Ecofinance.sn : Notation financière : WARA affirme la note de Total Sénégal à A- pour sa troisième... https://t.co/Qnd4XXHWYU https://t.co/C5D6OvTjgf
Mardi 17 Octobre - 14:30
Ecofinance.sn : Total Sénégal : Fractionnnement des actions dans un rapport 01 action ancienne pour 10... https://t.co/EGhtPT0Yqi https://t.co/rLRq5D8Of0
Mardi 17 Octobre - 12:35
Ecofinance.sn : Bourse : La BRVM clôture à la baisse Mardi 17 Octobre 2017: La Bourse Régionale des... https://t.co/xs94eYknuO https://t.co/BSAY8UtIy7
Mardi 17 Octobre - 12:20
Ecofinance.sn : L'Afrique est-elle encore en plein essor ?: Entre 2000 et 2014, l'Afrique a connu une... https://t.co/dyJvThUN5c https://t.co/HaHITNS3u3
Mardi 17 Octobre - 11:29