Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 

Amadou Bâ avocat du dialogue avec le secteur privé


Rédigé le Mercredi 13 Juillet 2016 à 22:41 | Lu 27 fois | 0 commentaire(s)


Ecofinance.sn ( Dakar ) - Le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ, a défendu mardi la nécessité d’un renforcement du dialogue avec le secteur privé dans l’optique d’installer un climat de confiance.


Amadou Bâ avocat du dialogue avec le secteur privé
M. Ba prononçait un discours introductif à l’occasion des concertations avec le secteur privé.

Il a profité de l'occasion pour souligner que ‘’le Sénégal compte beaucoup’’ sur secteur pour l'atteinte des objectifs du Plan Sénégal émergent (PSE) pour la réalisation duquel il ‘’continue à jouer un rôle déterminant’’.
 
«A ce titre, a-t-il souligné, le dialogue public-privé doit être davantage renforcé pour permettre d’instaurer un climat de confiance mutuelle et de faciliter un consensus fort pour l’amélioration de l’exécution des politiques publiques.»
 
Selon lui, «cela permettra sans doute de dénouer les goulots d’étranglement et garantir l’atteinte des objectifs fixés».

«Ce n’est que par cette voie, que nous aurons la chance d’avoir un bilan positif des actions que nous aurons conjointement entreprises, dans le court, le moyen et le long terme», a-t-il estimé.

Il a précisé que les concertations avec le secteur privé s'inscrivaient  dans le cadre du dialogue autour des questions d'intérêt national lancé par le président de la République Macky Sall.

"Cette démarche participative et inclusive dans la gestion publique, est un des fondamentaux ayant marqué l’élaboration, puis la mise en œuvre du Plan Sénégal Emergent (PSE).", a--t-il expliqué.

Il a ajouté que pour cette raison que "le président Macky Sall ne cesse de nous exhorter à consulter toutes les franges de notre société pour une meilleure prise en compte des besoins des populations".

Il signale avoir  mis en place plusieurs cadres de concertations au sein de son département, couvrant divers mécanismes de dialogue aussi bien au niveau central que décentralisé.

Pour le ministre de l’Economie, la transformation structurelle de l’économie pour une croissance forte et durable constitue «le défi majeur»




Inscription à la newsletter


Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Monnaie et crédit : Hausse de avoirs extérieurs nets https://t.co/iOHFEihOtk https://t.co/IxwMjbso9f
Jeudi 17 Août - 15:08
Ecofinance.sn : Sous-alimentation : Le PAM lance en Espagne une campagne d'information sur la fam https://t.co/2IZgfvhfsQ https://t.co/PGQPNJKrFB
Jeudi 17 Août - 14:57
Ecofinance.sn : Tabaski 2017/ Le prix des moutons en hausse https://t.co/SdbbZm1HbR https://t.co/NLc41DArxG
Jeudi 17 Août - 13:48
Ecofinance.sn : Un décret présidentiel se prépare pour "donner" Tigo à Yérim : L'Etat lâche Kabirou:... https://t.co/6XlVy8P7q4 https://t.co/2EDLamwgOl
Jeudi 17 Août - 13:38
Ecofinance.sn : Achat de Tigo : Yérim Sow démontre sa puissance et met 3 milliards de plus que Kabirou... https://t.co/f92FQs5827 https://t.co/KF2PUO3bex
Jeudi 17 Août - 13:38