Connectez-vous S'inscrire
Ecofinance.sn
 

Amadou Bâ avocat du dialogue avec le secteur privé


Rédigé le Mercredi 13 Juillet 2016 à 22:41 | Lu 24 fois | 0 commentaire(s)


Ecofinance.sn ( Dakar ) - Le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ, a défendu mardi la nécessité d’un renforcement du dialogue avec le secteur privé dans l’optique d’installer un climat de confiance.


Amadou Bâ avocat du dialogue avec le secteur privé
M. Ba prononçait un discours introductif à l’occasion des concertations avec le secteur privé.

Il a profité de l'occasion pour souligner que ‘’le Sénégal compte beaucoup’’ sur secteur pour l'atteinte des objectifs du Plan Sénégal émergent (PSE) pour la réalisation duquel il ‘’continue à jouer un rôle déterminant’’.
 
«A ce titre, a-t-il souligné, le dialogue public-privé doit être davantage renforcé pour permettre d’instaurer un climat de confiance mutuelle et de faciliter un consensus fort pour l’amélioration de l’exécution des politiques publiques.»
 
Selon lui, «cela permettra sans doute de dénouer les goulots d’étranglement et garantir l’atteinte des objectifs fixés».

«Ce n’est que par cette voie, que nous aurons la chance d’avoir un bilan positif des actions que nous aurons conjointement entreprises, dans le court, le moyen et le long terme», a-t-il estimé.

Il a précisé que les concertations avec le secteur privé s'inscrivaient  dans le cadre du dialogue autour des questions d'intérêt national lancé par le président de la République Macky Sall.

"Cette démarche participative et inclusive dans la gestion publique, est un des fondamentaux ayant marqué l’élaboration, puis la mise en œuvre du Plan Sénégal Emergent (PSE).", a--t-il expliqué.

Il a ajouté que pour cette raison que "le président Macky Sall ne cesse de nous exhorter à consulter toutes les franges de notre société pour une meilleure prise en compte des besoins des populations".

Il signale avoir  mis en place plusieurs cadres de concertations au sein de son département, couvrant divers mécanismes de dialogue aussi bien au niveau central que décentralisé.

Pour le ministre de l’Economie, la transformation structurelle de l’économie pour une croissance forte et durable constitue «le défi majeur»




Inscription à la newsletter


Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Afrique - Industrie : "Libérer le potentiel des entrepreneurs": ​"Plus que jamais, les... https://t.co/UTiUHrsEVK https://t.co/IPTxY2Gpef
Mardi 23 Mai - 18:18
Ecofinance.sn : Commerce : Un atelier sur les opportunités d’exportation aux USA s’ouvre à Dakar: En mai... https://t.co/32MvTmxvtF https://t.co/rsdSqZ9uPj
Mardi 23 Mai - 18:08
Ecofinance.sn : Lettre ouverte au président de la République Crise du secteur de la presse: Agir pour la... https://t.co/nOVWiAKk5z https://t.co/XnB19vj2k1
Mardi 23 Mai - 13:59
Ecofinance.sn : La BRVM connaît sa pire séance depuis le début 2017: La dernière mutinerie des soldats... https://t.co/96ftm09ZUk https://t.co/5IV4DbY7cT
Mardi 23 Mai - 13:19
Ecofinance.sn : Croissance des enfants : Au Sénégal, une nouvelle approche infléchit la courbe des... https://t.co/GQIdTY4J2M https://t.co/M8aYWXUKSA
Lundi 22 Mai - 16:14