Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 

Afrique subsaharienne : le Fmi abaisse ses prévisions de croissance à la baisse à 1, 4 pour cent


Rédigé le Samedi 29 Octobre 2016 à 12:06 | Lu 41 fois | 0 commentaire(s)


ecofinance.sn (Dakar) - L'édition 2016 du rapport du Fmi annonce une baisse de la croissance économique en Afrique subsaharienne.


Le taux de croissance économique de l’Afrique subsaharienne devrait chuter en 2016 à son plus bas niveau depuis plus de vingt ans, selon le Fonds monétaire international (Fmi). 

Dans un communiqué de presse, le Fonds précise qu'il s'agit là d'une prévision de l’édition d’octobre 2016 du rapport sur les Perspectives économiques régionales pour l’Afrique subsaharienne, intitulé «Une croissance à plusieurs vitesses».

Le rapport précise que "le taux de croissance économique de la région ne devrait atteindre que 1,4 pour cent cette année — rythme qui est bien inférieur à celui de la croissance démographique et marque une nette rupture par rapport aux taux de croissance élevés de ces dernières années".

«Ce ralentissement tient à deux facteurs principaux, a déclaré Boileau Loko, chef de mission Fmi dans l'Uemoa". M. Loko qui rencontrait les membres du Collectif des journalistes économiques du Sénégal (Uemoa) cite d'abord l’environnement extérieur qui "s’est détérioré pour beaucoup de pays de la région, notamment parce que les cours des produits de base sont à leur plus bas niveau depuis plusieurs années et les conditions financières se sont sensiblement durcies". 

Il ajoute que, "dans un grand nombre des pays les plus touchés par ces chocs, les autorités ont réagi avec beaucoup de retard et de façon inadéquate, ce qui a pour effet d’accroître l’incertitude, de décourager l’investissement privé et d’empêcher de nouvelles sources de croissance de se développer.»

Malgré tout, il estime qu'il n'y a pas lieu de céder à  "un pessimisme excessif". «En fait, nous avons affaire à une croissance à plusieurs vitesses : le chiffre global de la croissance masque une diversité considérable au sein de la région. En effet, la plupart des pays peu tributaires des exportations de produits de base — qui représentent près de la moitié des pays de la région — continuent d’enregistrer de bons résultats".

D’après les prévisions, "des pays tels que la Côte d’Ivoire, l’Éthiopie, le Sénégal et la Tanzanie continueront d’enregistrer des taux de croissance supérieurs à 6 pour cent. En revanche, la plupart des pays exportateurs de produits de base subissent de graves tensions économiques [...]". 




blog Ecofinance

Inscription à la newsletter




Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Première cotation de NSIA Banque Côte d’Ivoire le 24 octobre: La première cotation de la... https://t.co/kpqUPPx1Bp https://t.co/yCivrbQJmB
Lundi 16 Octobre - 14:19
Ecofinance.sn : VISITE AU SENEGAL : Le président du Burkina Faso impressionné par l’AIBD et le TER https://t.co/YW9rQNi9GS https://t.co/RQVK4iEmCM
Lundi 16 Octobre - 11:49
Ecofinance.sn : Avec l'inauguration d'Owendo, le Gabon veut se replacer sur la carte maritime de... https://t.co/iUouh1hxb9 https://t.co/8TaaOMdsKS
Lundi 16 Octobre - 11:38
Ecofinance.sn : FORUM DE L'ENTREPRENEURIAT : La Fondation Tony Elumelu organise la plus grande rencontre... https://t.co/hN8Wr63qhS https://t.co/yC8sY3lAqY
Lundi 16 Octobre - 11:33
Ecofinance.sn : 22 milliards pour la réhabilitation de la route Goudiry-Kidira https://t.co/0kjH2p58Gx https://t.co/IR0ASzFGhd
Lundi 16 Octobre - 11:23