Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 

Afrique subsaharienne : le Fmi abaisse ses prévisions de croissance à la baisse à 1, 4 pour cent


Rédigé le Samedi 29 Octobre 2016 à 12:06 | Lu 33 fois | 0 commentaire(s)


ecofinance.sn (Dakar) - L'édition 2016 du rapport du Fmi annonce une baisse de la croissance économique en Afrique subsaharienne.


Le taux de croissance économique de l’Afrique subsaharienne devrait chuter en 2016 à son plus bas niveau depuis plus de vingt ans, selon le Fonds monétaire international (Fmi). 

Dans un communiqué de presse, le Fonds précise qu'il s'agit là d'une prévision de l’édition d’octobre 2016 du rapport sur les Perspectives économiques régionales pour l’Afrique subsaharienne, intitulé «Une croissance à plusieurs vitesses».

Le rapport précise que "le taux de croissance économique de la région ne devrait atteindre que 1,4 pour cent cette année — rythme qui est bien inférieur à celui de la croissance démographique et marque une nette rupture par rapport aux taux de croissance élevés de ces dernières années".

«Ce ralentissement tient à deux facteurs principaux, a déclaré Boileau Loko, chef de mission Fmi dans l'Uemoa". M. Loko qui rencontrait les membres du Collectif des journalistes économiques du Sénégal (Uemoa) cite d'abord l’environnement extérieur qui "s’est détérioré pour beaucoup de pays de la région, notamment parce que les cours des produits de base sont à leur plus bas niveau depuis plusieurs années et les conditions financières se sont sensiblement durcies". 

Il ajoute que, "dans un grand nombre des pays les plus touchés par ces chocs, les autorités ont réagi avec beaucoup de retard et de façon inadéquate, ce qui a pour effet d’accroître l’incertitude, de décourager l’investissement privé et d’empêcher de nouvelles sources de croissance de se développer.»

Malgré tout, il estime qu'il n'y a pas lieu de céder à  "un pessimisme excessif". «En fait, nous avons affaire à une croissance à plusieurs vitesses : le chiffre global de la croissance masque une diversité considérable au sein de la région. En effet, la plupart des pays peu tributaires des exportations de produits de base — qui représentent près de la moitié des pays de la région — continuent d’enregistrer de bons résultats".

D’après les prévisions, "des pays tels que la Côte d’Ivoire, l’Éthiopie, le Sénégal et la Tanzanie continueront d’enregistrer des taux de croissance supérieurs à 6 pour cent. En revanche, la plupart des pays exportateurs de produits de base subissent de graves tensions économiques [...]". 




Inscription à la newsletter


Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : La République tchèque invitée à accroître ses efforts pour détecter la corruption... https://t.co/Bi3qij288H https://t.co/1GMyboq0Pb
Samedi 24 Juin - 12:53
Ecofinance.sn : Surchage à l'essieu : la Commission de l'UEMOA pointe des initiatives violant le... https://t.co/ev2MKD2pwD https://t.co/SJQxzVXKae
Samedi 24 Juin - 12:43
Ecofinance.sn : TRAIN EXPRESS REGIONAL : L’Apix décidée à accompagner les 12 000 personnes impactées https://t.co/OmdpTnqEta https://t.co/AF4DZNnCqe
Vendredi 23 Juin - 17:04
Ecofinance.sn : La course de l'Afrique contre les machines: Selon certaines estimations,... https://t.co/Qv1GJJ9cQg https://t.co/mN8Gji97NV
Vendredi 23 Juin - 16:44
Ecofinance.sn : Importations en provenance de l’UEMOA : La Côte-d’Ivoire principale fournisseur du... https://t.co/cnKxYceK0R https://t.co/vlkGBMZGxF
Vendredi 23 Juin - 14:23