Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 

AFRIQUE : La Banque mondiale et le Forum économique mondial alertent contre le manque d’emplois des jeunes


Rédigé le Vendredi 5 Mai 2017 à 12:03 | Lu 55 fois | 0 commentaire(s)


Selon l’Africa Competitiveness Report réalisé par la Banque mondiale et le Forum Economique mondial, il urge pour l’Afrique de trouver des solutions contre la stagnation de la compétitivité des économies africaines si on veut trouver des emplois aux jeunes du continent .



«Si des mesures ne sont pas prises d’urgence pour remédier à la stagnation de la compétitivité, les économies africaines ne créeront pas suffisamment d’emplois pour le nombre de jeunes qui vont entrer sur le marché du travail». Ce sont les conclusions d’un rapport rendu public ce jeudi, à Durban en Afrique du Sud lors du Forum économique mondial. Ce rapport préconise de modifier rapidement les politiques actuelles, car en l’état, elles permettront de créer tout au plus, 100 millions de nouveaux emplois au cours des 20 prochaines années au lieu des 450 millions dont l’Afrique aura besoin. Fruit de la collaboration du Forum économique mondial, de la Banque africaine de développement et du Groupe de la Banque mondiale, l’Africa Competitiveness Report est publié tous les deux ans. 
L’Afrique a besoin de 450 millions d’emplois au cours de 20 prochaines années 
L’édition 2017 se penche sur les enjeux de l’évolution démographique de l’Afrique, en mettant en évidence les mesures qu’il importe de prendre en priorité pour y faire face. Elle pointe notamment la nécessité d’entreprendre des réformes pour améliorer la qualité des institutions, les infrastructures et les compétences, et pour promouvoir l’adoption de nouvelles technologies. La construction de logements et l’amélioration de l’aménagement urbain offrent aussi des possibilités de stimuler la compétitivité à court terme. 

 Selon le rapport, la capacité des économies africaines à créer suffisamment d’emplois pour une population jeune, et, de plus en plus nombreuse, passe par la mise en œuvre urgente et fructueuse de réformes qui permettront d’accroître la productivité. Le rapport, qui couvre l’Afrique du Nord et l’Afrique subsaharienne, paraît dans une conjoncture marquée par le ralentissement de la croissance économique dans la plupart des pays de la région après une dizaine d’années d’expansion soutenue. Il est probable que cette stagnation se poursuivra si aucune amélioration n’est apportée aux éléments qui déterminent fondamentalement la compétitivité. 

Le document préconise la poursuite de réformes sectorielles en priorité dans des secteurs à forte intensité de main-d’œuvre, telles que les agro-industries et le bâtiment, mais aussi en faveur des micros entreprises, ce qui pourrait stimuler la création d’emplois à brève échéance. Il faut aussi   des politiques d’ouverture des échanges favorisant l’intégration économique régionale.  




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 15:45 PSE : Paris renouvelle son engagement



Inscription à la newsletter




Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Sénégal: Alerte d’attentat terroriste : Quel impact sur la destination?: « Mieux vaut prévenir que guérir »,...… https://t.co/wQZIH1kk1H
Vendredi 20 Octobre - 21:01
Ecofinance.sn : Le fisc allemand réclame 19,1 millions d'euros à la Fédération allemande de football: La Fédération allemande va... https://t.co/waWxL8qm2R
Vendredi 20 Octobre - 17:25
Ecofinance.sn : PSE : Paris renouvelle son engagement: La France a promis jeudi de continuer à contribuer au financement du Plan...… https://t.co/76Y8kZSAFM
Vendredi 20 Octobre - 17:15
Ecofinance.sn : Commerce extérieur : Repli des produits à l’importation de 3% en Août https://t.co/tIRYecJktU
Vendredi 20 Octobre - 15:10
Ecofinance.sn : Alimentation en eau potable de Dakar, Thiès, Petite Côte : Les besoins estimés à 963 000m3/ jour à l’horizon 2035… https://t.co/dpJJpXsIkT
Vendredi 20 Octobre - 13:49