Connectez-vous S'inscrire
Ecofinance.sn
 

3326 marchés passés pour une valeur de 1417 milliards FCFA.


Rédigé le Mardi 31 Janvier 2017 à 11:16 | Lu 55 fois | 0 commentaire(s)


Les marchés publics immatriculés en 2015 sont évalués à 3326 marchés pour une valeur 1417 milliards F Cfa.


Selon le rapport 2015 de l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp), les marchés publics immatriculés durant cette même année sont évalués, en nombre, à 3326 marchés, soit, en valeur 1417 milliards de francs CFA.
 
«Ils constituent, sous ce rapport, un poids non négligeable de l’économie sénégalaise, soit 17 pour cent du produit intérieur brut (Pib) en 2015 contre 7 pour cent du Pib en 2014», relève-t-il.
 
«Le nombre de marchés de fournitures prédomine avec 55 pour cent des marchés passés en 2015, contre 27 pour cent pour les marchés de travaux, 10 pour cent pour les marchés de service et 8 pour cent pour les marchés de prestations intellectuelles», souligne-t-il.
 
«Toutefois, en valeur, les travaux, estimés à 1 180 milliards de CFA, soit 83 pour cent du total, représentent le montant le plus important, suivi des marchés de fournitures pour un montant de 162 milliards, soit 11 pour cent», précise-t-il.
 
Quant aux services et prestations intellectuelles, le rapport note que leurs montants représentent respectivement, 39 milliards (3 pour cent) et 37 milliards (3 pour cent) en 2015.
 
Les ententes directes en dessous du seuil de convergence communautaire
 
S’agissant de l’évolution du taux des marchés passés par entente directe, le document fait état d’un taux moyen d’environ 17,25 pour cent, inférieur au seuil de convergence communautaire (20 pour cent) convenu avec le Fonds monétaire international (Fmi).
 
«Pour l’année 2015, le taux de 20 pour cent de marchés passés par entente directe au sens de l’article 76 du Code des marchés publics (Cmp), n’intègre pas le marché ‘’Contrat clé en main relatif aux études et travaux de l’autoroute Thiès-Touba’’ passé sur la base d’une convention de financement avec Exim Bank Chine (article 3 du Cmp)», précise le rapport.
 
«La prise en compte de ce marché aurait porté le taux à 36 pour cent. Pour les marchés passés sur le fondement de l’article 3 du Cmp, les dispositions de l’accord de financement prévalent», ajoute le document.
 




Inscription à la newsletter


Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Afrique - Industrie : "Libérer le potentiel des entrepreneurs": ​"Plus que jamais, les... https://t.co/UTiUHrsEVK https://t.co/IPTxY2Gpef
Mardi 23 Mai - 18:18
Ecofinance.sn : Commerce : Un atelier sur les opportunités d’exportation aux USA s’ouvre à Dakar: En mai... https://t.co/32MvTmxvtF https://t.co/rsdSqZ9uPj
Mardi 23 Mai - 18:08
Ecofinance.sn : Lettre ouverte au président de la République Crise du secteur de la presse: Agir pour la... https://t.co/nOVWiAKk5z https://t.co/XnB19vj2k1
Mardi 23 Mai - 13:59
Ecofinance.sn : La BRVM connaît sa pire séance depuis le début 2017: La dernière mutinerie des soldats... https://t.co/96ftm09ZUk https://t.co/5IV4DbY7cT
Mardi 23 Mai - 13:19
Ecofinance.sn : Croissance des enfants : Au Sénégal, une nouvelle approche infléchit la courbe des... https://t.co/GQIdTY4J2M https://t.co/M8aYWXUKSA
Lundi 22 Mai - 16:14